Catalogue

Filtres

Montrant tous les 203 produits

Voir 24/48/Tous

Please add widgets to the WooCommerce Filters widget area in Appearance > Widgets

203 products

  • chiasmi-20
    chiasmi-20

    Chiasmi International 20

    Merleau-ponty 1908/2018 Dits et écrits rares ou inédits

    30,00
  • chiasmi-19
    chiasmi-19

    Chiasmi International 19

    Penser le dehors: politique, esthétique, ontologie.

    Dossiers:

    – Merleau-ponty politique – Merleau-ponty et jean-luc nancy – Merleau-ponty: faire de la philosophie du dehors

    Varia

    Comptes rendus

    30,00
  • Chiasmi International 18

    Le corps, la machine, l’inconscient.

    Dossiers:

    - Merleau-Ponty, un autre inconscient.

    - Merleau-Ponty et le corps du vingt-et-unième siècle.

    Varia

    Comptes rendus.

    28,50
  • france-esprit-rueff-foundroyante-pitie
    france-esprit-rueff-foundroyante-pitie

    Foudroyante pitié

    L’évidence foudroyante de la pitié constitue l’objet de cet essai. De qui a-t-on pitié ? Quand ? Comment ? A quelle distance faut-il être de quelqu’un pour éprouver ce sentiment? Doit-on connaître la peine qui l’afflige pour en être frappé ? La pitié a-t-elle quelque chose à voir avec l’expression de la souffrance ou avec son empêchement ? Et si oui, peut-on avoir pitié des animaux?
    10,00
  • france-sciences-sociales-fize-Pour-une-education-sur-mesure
    france-sciences-sociales-fize-Pour-une-education-sur-mesure

    Pour une éducation sur-mesure

    Pourquoi ce nouveau livre sur l’adolescence  ? Aujourd’hui en France le discours sur les adolescents – anxiogène et insécurisant – émane de «professionnels  » s’occupant d’individus malades. Pourtant, la très grande majorité des parents ont des bonnes, sinon d’excellentes relations avec leurs enfants- adolescents. C’est à ces familleslà que s’adresse ce nouvel ouvrage.
    14,00
  • france-images-carbone-des-pouvoirs-ecrans
    france-images-carbone-des-pouvoirs-ecrans

    Des pouvoirs des écrans

    La culture humaine a toujours interrogé les pouvoirs des images. Mais qu’en est-il des pouvoirs des écrans ? Oui, ces surfaces intimement liées aux images d’une manière aussi évidente que mystérieuse, et qui montrent et cachent à la fois le visible. Le moment est venu d’interroger également leurs pouvoirs, car c’est précisément notre temps qui, de manière incontestable, nous fait vivre par(mi) les écrans.
    26,00
  • france-visage-esposito
    france-visage-esposito

    Les personnes et les choses

    Dans Les personnes et les choses Roberto Esposito questionne les enjeux de la financiarisation, de la biogénétique, du capitalisme, de l’écologie politique, et nous invite ainsi à repenser radicalement notre relation avec les choses. Si la notion de personne en tant que figure philosophico-juridique a constitué le dispositif à travers lequel la pensée occidentale a cherché à séparer le propre et l’impropre, le corps et l’esprit, ce dispositif a aussi progressivement mené à une division nette entre la personne et la chose.
    12,00
  • france-esprit-rueff-coups-redoubles
    france-esprit-rueff-coups-redoubles

    À coups redoublés

    Selon Rousseau le langage n’est pas né pour dire le monde, mais pour dire l’amour. Au 18ème siècle, cette thèse originale déplace les lignes car elle met l’expression des affects au coeur de la communication : ce n’est pas pour assurer la référence que nous parlons mais pour instituer le monde de nos passions. C’est à suivre ce fil rouge qu’est consacrée cette étude.
    14,00
  • Aep-lageira-lectures-contemporaines-esthetique-adornienne
    Aep-lageira-lectures-contemporaines-esthetique-adornienne

    À la frontière des arts

    Cinq décennies après sa parution, ces relectures de l’esthétique d’Adorno ancrent leurs analyses dans la chair sensible des oeuvres et opèrent sans cesse un va-et-vient entre oeuvres et concepts. Ces réflexions révisent certaines thèses globalisantes en traçant une voie médiane entre le plaidoyer pour une anarchie des singularités contre un retour au régime de la spécificité soi-disant moderniste d’une part, et la défense d’un concept d’art comme opérateur classificatoire contre sa dissolution dans l’hétérogénéité des pratiques de l’autre.
    22,00
  • Chiasmi International 17

      Merleau-Ponty. De la plasticité au poétique, à travers l’herméneutique de Paul Ricoeur.
    30,00
  • Chiasmi International 16

    Merleau-Ponty. Entre hier et demain.
    28,00
  • Chiasmi International 15

    Existence, diacritiques, animalité.

    Dossiers

    Merleau-Ponty – Patočka : un rendez-vous manqué 

    Merleau-Ponty, Saussure, et l’instance du diacritique 

    Phénoménologie de l’animalité 

    Varia 

    Comptes rendus

    In memoriam:

    Hugh J. Silverman (1945-2013)

    30,00
  • france-images-camporesi-futurs-obsolescence
    france-images-camporesi-futurs-obsolescence

    Futurs de l’obsolescence

    La restauration n’est pas un geste purement technique. Elle excède largement sa définition commune, selon laquelle restaurer consiste à appliquer un ensemble de règles sur des objets inertes (les oeuvres). Cet ouvrage propose un essai théorique qui considère les objets analysés (des installations filmiques et des film-performances produits durant les années 1960 et 1970) comme de véritables interlocuteurs.
    28,00
  • france-loeil-dalmasso-corps-ecran
    france-loeil-dalmasso-corps-ecran

    Le corps, c’est l’écran

    La philosophie de Merleau-Ponty est devenue une référence incontournable pour aborder les questions soulevées par nos rencontres sensibles avec l’univers visuel contemporain. Ce livre propose une traversée de cette pensée en abordant certains noeuds théoriques encore largement inexplorés : la question de l’image, le statut du médium et de la technique, la référence merleaupontienne au cinéma, ainsi que la notion d’écran en sa relation avec le corps.
    26,00
  • france-philosophie-Bernoussi-Douces-schizophrenies
    france-philosophie-Bernoussi-Douces-schizophrenies

    Douces schizophrénies

    L’objet de ce livre est de saisir un aspect fondamental de la culture marocaine et arabo-musulmane manifesté principalement par son ambivalence permanente et son oscillation constante entre la chose et son contraire dans divers textes et contextes: le corps, la société, le culinaire, la sexualité.
    24,00
  • france-Litterature-critique-salza-est-pas-facile-raconter-present
    france-Litterature-critique-salza-est-pas-facile-raconter-present

    « Il est pas facile de raconter à présent »

    Dans les années trente, Walter Benjamin élabore une thèse essentielle sur l’héritage culturel de la Grande Guerre: l’homme contemporain aurait perdu sur les champs de bataille la capacité de raconter son expérience parce qu’il est livré à un univers où les machines dominent et où ce qui mérite d’être raconté, disparaît.
    20,00
  • Aep-lageira-appropriation-inventive-critique
    Aep-lageira-appropriation-inventive-critique

    Appropriation inventive et critique

    L’appropriation est un phénomène à double face : négatif, quand il est un moyen de s’accaparer des biens, des territoires, des pouvoirs, mais positif, quand il est un processus de recyclage qui réactualise ce qui a été oublié. Dans les années 1960, les artistes s’approprient des objets usuels qu’ils transforment, révélant la puissance inventive du quotidien.
    22,00
  • Chiasmi International 13

    Merleau-ponty cinquante ans après sa mort: éléments pour une biographie intellectuelle.

    Dossier // Special section:

    Merleau-ponty et Deleuze. Dissonances et résonances

    Varia

    Comptes rendus

    30,00
  • Chiasmi International 12

    Chiasmi international 12 présente un inédit exceptionnel : un extrait du premier cours donné par Merleau-Ponty au Collège de France, l’une des très rares occurrences où il analyse le cinéma en son sens littéral d’art du mouvement. C’est pourquoi un dossier spécifique, « Cinéma et philosophie du mouvement », est ensuite consacré à cette question. Il contient six études, dont celles de deux co-directeurs de Chiasmi international, Mauro Carbone et Pierre Rodrigo.

    30,00
  • france-philosophie-cristante-corto-maltese-poetique-etranger
    france-philosophie-cristante-corto-maltese-poetique-etranger

    Corto Maltese et la poétique de l’étranger

    Corto Maltese naît en 1967 sous la plume du grand dessinateur vénitien Hugo Pratt. Presque cinquante ans après, Corto est devenu non seulement un personnage culte de la meilleure graphic novel européenne, mais aussi un vrai mythe littéraire du XXème siècle, un anti-héros qui préfère la liberté et la fantaisie à la richesse. Dans ce livre, Stefano Cristante, en plus de revivre les voyages et les aventures du marin le plus ironique de tous les temps, se concentre sur l’un des aspects qui font de lui un personnage très actuel: Corto Maltese est un «étranger», un apatride en perpétuelle errance.
    16,00
  • france-philosophie-florensky-amite-11x17
    france-philosophie-florensky-amite-11x17

    L’amitié

    Forme de connaissance la plus accomplie, l’amitié occupe une place d’exception dans l’oeuvre et la pensée de Pavel A. Florensky, l’un des plus grands penseurs russes du XXe siècle. Se déployant dans l’action, elle se nourrit de la foi absolue en Dieu et serait l’émanation directe, sur terre, de la puissance divine.
    12,00
  • france-images-mediums-rebecchi-paris-1929
    france-images-mediums-rebecchi-paris-1929

    Paris 1929

    Paris 1929. Eisenstein, Bataille, Buñuel : voilà l’histoire d’une série de rencontres et d’événements qui ont lieu entre novembre 1929 et mai 1930, soit lors du séjour de Sergueï Eisenstein à Paris. Une période qui voit s’entrecroiser les activités intellectuelles de celui-ci avec celles de Georges Bataille, Luis Buñuel, James Joyce, Jean Painlevé et du groupe d’ethnologues collaborant à la revue Documents.
    22,00
  • Chiasmi International 11

    Penser sans dualisme.

    De l’Italie au Mexique, et jusqu’au Japon, puis retour aux Etats-Unis. En parcourant l’annus mirabilis qui a vu le centenaire de la naissance de Merleau-Ponty célébré partout, Chiasmi International en restitue quelques-uns des échos les plus significatifs dans ce numéro qui présente également d’importantes nouveautés dans la structure de la revue.

    30,00
  • Chiasmi International 10

    Double Anniversaire. Le centenaire de Merleau-Ponty, les dix ans de Chiasmi. Avec un appendice de Judith Butler.

    Nous les célébrons avec un numéro véritablement spécial, auquel ont contribué, avec les trois directeurs de la revue, plusieurs des plus importants et prestigieux spécialistes provenant de trois générations et de plusieurs parties du monde. Certain se sont sentis appelés à penser la philosophie de Merleau-Ponty aujourd’hui, ou à penser avec Merleau-Ponty la philosophie aujourd’hui, ou encore à penser avec la philosophie de Merleau-Ponty l’aujourd’hui. D’autres ont prolongé ces lignes de recherche en suivant certaines des directions de pensée les plus remarquables qui, par la suite, se sont ramifiées ou même détachées de la philosophie de Merleau-Ponty, ou qui se sont entrecroisées avec elle de manière significative. 

    28,00
  • Chiasmi International 9

    Architecture et autres institutions de la vie. Avec une section speciale sur le Kiasma Mueseum de Steven Holl.

    D'un côté un texte du célèbre architecte Steven Holl, où il explique la manière dont l'idée merleau-pontienne de chiasme lui a inspiré le design du nouveau musée d'Helsinki, le Kiasma Museum. D'un autre côté, le premier texte posthume du spécialiste américain de Merlau-Ponty, M. C. Dillon. Dans cet article, Dillon essaye d'intégrer une pensée de la mort à une pensée de la vie et livre par conséquent une interprétation de Merleau-Ponty toute personelle, très originale. Ce qui fait l'unité de ces deux textes c'est l'idée d'institution.

    32,00
  • france-philosophie-bosselet-philosophes-sont-fous
    france-philosophie-bosselet-philosophes-sont-fous

    Les philosophes sont-ils fous ?

    Freud accuse les philosophes d’agir comme des paranoïaques qui produiraient des projections mythiques. Cette violente attaque porte à la fois sur la santé mentale des philosophes et la valeur de vérité de leurs productions. Mais quel est le rapport entre philosophie et mythe ? Quelle est la relation entre les assertions métaphysiques et l’individu qui les produit  ?
    22,00
  • france-philosophie-d-onofrio-levi-strauss-face-catastrophe
    france-philosophie-d-onofrio-levi-strauss-face-catastrophe

    Lévi-Strauss face à la catastrophe

    Nous vivons dans un « temps de catastrophes » que le progrès technologique ne semble plus à même de contrer. Or, les crises écologiques récentes (de Tchernobyl à la « vache folle ») ne seraient-elles pas liées à d’autres événements qui ont marqué à jamais le destin de l’humanité - comme les génocides qui suivirent la Conquête de l’Amérique, ou encore la Shoah ?
    12,00
  • france-images-bluminger-lavin-geste-filme
    france-images-bluminger-lavin-geste-filme

    Geste filmé, gestes filmiques

    Au fil de l’histoire du cinéma, les gestes filmiques ont contribué à une « réflexion » esthétique qui a su suivre l’évolution des moyens techniques. D’autre part, les gestes filmés ont participé à la figuration d’une humanité prise entre le retour d’une gestualité perdue et le risque d’une dépossession de soi, liée à l’âge des machines.
    29,00
  • france-philosophie-iula-nous-les-fils-decontruction
    france-philosophie-iula-nous-les-fils-decontruction

    Nous, les fils de la déconstruction

    Qu’est-ce que la générativité ? A quelles conditions nos existences sont-elles génératives ? Ce sont les questions auxquelles se propose de répondre cet ouvrage.
    32,00
  • france-philosophie-faraone-configuration-transcendantal
    france-philosophie-faraone-configuration-transcendantal

    Configurations du transcendantal

    L’actualisme de Gentile et l’historicisme de Croce entrent en résonance avec les questions théoriques de la pensée contemporaine : une nouvelle conception de la subjectivité transcendantale, et de ses liens avec l’expérience, voit le jour.
    10,00
  • france-loeil-boissiere-movement-oeuvre
    france-loeil-boissiere-movement-oeuvre

    Le mouvement à l’œuvre

    Le livre explore le statut et les qualités du « pathique » d’après la définition d’Erwin Straus, en se tournant vers le jeu et l’art, dans l’objectif d’interroger l’étonnante spontanéité de ces formes vivantes d’expérience.
    22,00
  • Chiasmi International 8

    Merleau-Ponty. Science et Philosophie.

    De tous les successeurs de Husserl, Merleau-Ponty est certainement celui qui a été le plus soucieux de rester en contact avec les sciences telles qu’elles se font et de ne pas séparer la réflexion philosophique d’une méditation sur leur signification ontologique. Dans ce dialogue, la psychologie joue un rôle privilégié et ce dès La structure du comportement puisque c’est à partir des résultats de la psychologie d’inspiration gestaltiste que Merleau-Ponty réforme l’idée du cogito.

    21,00
  • france-d-azevedo-mythes-films-bazar
    france-d-azevedo-mythes-films-bazar

    Mythes, Films, bazar

    Le film populaire indien, lieu de postures et de motifs visuels et sonores sans cesse déclinés, fait siens les mythes ; ces derniers influent tant sur le contenu que sur la forme des fictions. La singularité de ce cinéma tient à un travail d’hybridation : la mise en scène s’appuie sur le cadre du film formulatique (séquence musicale, frontalité, décor) pour mieux le torser.
    26,00
  • Chiasmi International 7

    Vie et individuation. Avec des inédits de Merleau-Ponty et Simondon.

    Deux notes de travail inédites de Merleau-Ponty, datées de 1959, qui font référence à Simondon le premier chapitre d’un texte inédit que Simondon avait rédigé quelques années auparavant : Chiasmi International publie pour la première fois les témoignages de la réflexion croisée que les deux penseurs étaient en train de mener sur l’un des thèmes les plus décisifs pour la philosophie du XXe siècle : l’individuation.

    30,00
  • Chiasmi International 6

    Entre esthétique et psychanalyse.

    L’ensemble des articles réunis ici éclairent la singularité de la pensée merleau-pontienne, qui se voulut tout à la fois théorique et pratique, esthétique (au double sens de l’expérience de l’art et de l’expérience sensible) et intellectuelle. Des dialogues fructueux se nouent à cette occasion : avec Fink, Gurwitsch, Deleuze, Derrida, Marx, Lacan ou encore Mélanie Klein. Couvrant ainsi un large éventail thématique, ce nouveau volume de Chiasmi international témoigne de toute la diversité des recherches en cours sur la pensée de Merleau-Ponty.

    .

    30,00
  • Chiasmi International 5

    Le réel et l’imaginaire.

    Ce volume donne une idée assez exacte de la richesse des recherches actuelles sur l’oeuvre de Merlau-Ponty. Il montre d’abord que le concept de Chair, par lequel Merlau-Ponty, dans ses derniers travaux, tente de caractériser le Réel lui-méme, demeure une source inépuisable de méditation. Il atteste, d’autre part, de l’incroyable fécondité de la philosophie de Merlau-Ponty pour la pensée esthétique, aussi bien dans le champ de la peinture que dans celui de la littérature. En revanche, plus récente est la réflexion sur le problème de l’imaginaire qui est au coeur de sa dernière philosophie, en tant que celle-ci demeure une phénoménologie de la perception, qu’elle se nourrit de la psychanalyse et qu’elle s’élabore à la faveur d’un débat continué avec Sartre.

    30,00
  • altera-desogus-confusion-langues
    altera-desogus-confusion-langues

    La confusion des langues

    Ce livre propose une étude des implications linguistiques, esthétiques et politiques du style indirect libre dans l’oeuvre littéraire et cinématographique de Pier Paolo Pasolini. Le style indirect libre est l’instrument que choisit le poète-cinéaste pour transposer sur la page ou à l’écran le monde tel qu’il est vécu par les classes subalternes, à travers le langage et le regard qui leur sont propres.
    25,00
  • cinema-degaetano-moretti
    cinema-degaetano-moretti

    Nanni Moretti

    Nanni Moretti est l’auteur italien qui, mieux que ses contemporains, a su lire et percevoir les égarements du présent, en représenter les fractures, faire tomber les masques aussi bien privés que publics. De Je suis un autarcique à Mia madre, le cinéma de Moretti a mis en images la radicalité d’une crise existentielle d’un sujet névrotique et fourvoyé, perdu, présent au monde à l’aide de déguisements idiosyncrasiques qui le placent, souvent, sous le signe du grotesque.
    22,00
  • france-images-mediums-durafour-cristaux-cinema
    france-images-mediums-durafour-cristaux-cinema

    Cinéma et cristaux. Traité d’éconologie

    Ce livre dessine d’abord les contours d’une esthétique cristallographique du cinéma à partir des films et de théories du cristal venues de divers horizons scientifiques, exacts ou humains. Ce moment se prolonge vers une manière spéciale d’envisager les images en général, l’éconologie, rendue possible par la pensée cinématographique et régie par trois critères.
    28,00
  • Chiasmi International 4

    Figures et fonds de la chair. Avec une section speciale sur la phénoménologie de Jan Patočka

    La notion de "chair", telle que l’élabora Merlau-Ponty, commence à occuper une position centrale dans le débat philosophique international. Avec elle sont en effet mesuré, ces dernières années, quelques uns des penseurs contemporains les plus célèbres: ils y furent poussés aussi bien par son intérêt intrinsèque, que par le renouvellement contempoarain de notre expérience du corps et de son rapport au monde. Les articles denses et originaux qui composent ce volume tentent de revenir sur la consistance proprement philosophique de la notion, comme sur le réseau serré de ses renvois à l’intérieur de la pensée de Merlau-Ponty, où elle détient la place éminente qu’on lui connaît.
    30,00
  • france-philosophie-nerhot-liberte-immanente-determinisme-temps
    france-philosophie-nerhot-liberte-immanente-determinisme-temps

    Liberté immanente et déterminisme du Temps

    Il est certes banal de proclamer que l’humain ouvre à, témoigne de, constructions philosophiques nouvelles, à savoir cette construction qui englobe, on l’oublie souvent, l’organique et l’inorganique sous le terme de «vivant» et qui, surtout, implique une réflexion anti religieuse et non pas, comme on aime à le répéter, une pensée qui ignore le religieux, qui implique donc la construction du « vivant» comme une grande antithèse du Christianisme.
    15,00
  • ethno-onofrio-matin-dieux
    ethno-onofrio-matin-dieux

    Le matin des dieux

    En 2009, l’UNESCO inscrit Norouz, la fête du Nouvel An iranien et celle des autres peuples qui faisaient partie de l’Empire persan, sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. En 2010, c’est l’Assemblée générale des Nations Unies qui reconnaît le 21 mars comme Journée internationale de Norouz, encourageant ainsi tous les pays du monde à s’inspirer des traditions printanières de cette fête pour promouvoir la paix.
    26,00
  • Chiasmi International 3

    Non-philosophie et philosophie. Avec deux notes inédites sur la musique.

    Le titre de ce numèro trois de Chiasmi International envise délibérément celui de l’un des derniers cours de Merleau-Ponty. En outre, deux notes inèdites sur la musique constituient l’ouverture, exceptionelle, de ce volume. De ces deux façons, on entend mettre en évidence l’attention croissante pour la tendance particulère de Merleau-Ponty à chercher dans la non-philosophie les raisions de sa philosophie.

    22,64
  • france-philosophie-mariani-propos-ainsi-parlait-zarahoustra-nietzsche-11x17
    france-philosophie-mariani-propos-ainsi-parlait-zarahoustra-nietzsche-11x17

    À propos de Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche

    Les symboles et les métaphores auxquelles Nietzsche recourt me guident le long d’un parcours interprétatif qui met en échec plusieurs préjudices herméneutiques et ouvre la voie à de nouvelles formes d’interrogations existentielles.
    8,00
  • france-philosophie-vernant-questions-logique-philosophie
    france-philosophie-vernant-questions-logique-philosophie

    Questions de logique et de philosophie

    Cet ouvrage aborde les principales questions méthodologiques, épistémologiques et ontologiques de la philosophie traditionnelle en recourant aux outils d’analyse fournis par la logique standard (Frege, Russell, Ramsey), les systèmes déductifs alternatifs (Quine, Barcan-Marcus, Leśniewski, Goodman, Kalinowski) et la récente logique dialogique. Ainsi l’ouvrage dessine un parcours philosophique qui scande les grandes étapes du développement des logiques contemporaines.
    30,00
  • france-pizzi-questo-poco
    france-pizzi-questo-poco

    Ce peu Questo poco

    En «ce peu» git néanmoins toute lumière… Rilke dans la maladie, Essenine par le sang ne nous l’ont-ils pas dit? Ou de Blok le Christ? Mais n’est ce point les figures féminines invoquées celle d’enfance, l’épouse toujours attendue, Euridice renaissante toujours qui nous montrent la voie… celle qu’emprunte la poésie de Pizzi, retour perpétuel a«ce peu» qui nous est chant et vie.
    5,00
  • Chiasmi International 2

    De la nature à l’ontologie.

    Sont réunies ici la plupart des interventions au séminaire sur Merleau-Ponty qui s’est tenu aux Archives Husserl de Paris en 1998-1999 et 1999-2000, un certain nombre de conférences en anglais issues du 22ème Colloque International Annuel du Merleau-Ponty Circle qui s’est tenu à l’université de Seattle du 18 au 20 septembre 1997 et, enfin, un certain nombre de contributions italiennes significatives, dont l’"Introduction" que Enzo Paci — l’une des grandes figures de la phénoménologie italienne — écrivit en 1958 pour la traduction de l’Eloge de la philosophie.

    31,00
  • france-philosophie-societe-petrucciani-marx-critique-liberalisme
    france-philosophie-societe-petrucciani-marx-critique-liberalisme

    Marx critique du libéralisme

    La critique du libéralisme est l’un des aspects les plus controversés de la pensée politique de Karl Marx. L’auteur se propose ici d’analyser les arguments marxiens contre les thèses libérales et de les mettre en perspective avec les critiques émanant de l’approche analytique anglo-saxonne, influencée par la théorie de la justice de John Rawls. Ce dialogue permettra de redéfinir les véritables enjeux théoriques de la critique marxienne du libéralisme et d’en questionner l’actualité.
    14,00
  • france-Litterature-critique-vegliante-pascoli
    france-Litterature-critique-vegliante-pascoli

    L’impensé la poésie

    Giovanni Pascoli (1855-1912), poète majeur de l’époque moderne et contemporaine italienne, marque la transition entre le XIXe siècle de Carducci ou Leopardi et le « siècle bref ». Davantage que D’Annunzio, il a été un inventeur de formes et de sensibilités dont la poésie italienne – de Montale à Pasolini à Raboni – lui est encore redevable.
    12,00
  • france-philosophie-rufino-in-en-securite
    france-philosophie-rufino-in-en-securite

    In/En Sécurité

    La médio-globalité est le temps du ne pas avoir lieu. L’incertitude de l’être-là transforme le système social en l’écrasant dans l’immédiateté de l’ici et maintenant, en contribuant à engendrer mots, images et gestes, qui se traduisent trop souvent en violence et insécurité.
    6,00
  • france-images-mediums-arnoldy-fissures
    france-images-mediums-arnoldy-fissures

    Fissures

    S’engageant tour à tour sur les traces de l’histoire et de la théorie du film, cet ouvrage entend promouvoir une pensée critique du film et de l’histoire du cinéma à la lumière de l’oeuvre de Siegfried Kracauer. À partir notamment de Théorie du film et de L’Histoire. Des avant-dernières choses, seront plus particulièrement interrogés les liens que Kracauer établit entre l’histoire et le cinéma, entre les « médias photographiques  » et d’autres pratiques artistiques.
    24,00
  • la-rosa-8-2
    la-rosa-8-2

    La Rose de Personne 1/2017

    Les faits sont « têtus ». Le FMI assure qu’en 2013 0,5% de l’humanité en détient 35% des biens. Aussi la Rose de Personne revient avec « Notre Marx ». Marx et des extraits éclairants des Grundrisse. Puis G. Pizzi et la Commune comme forme de la lutte. Mario De Gaspari analyse l’Italie comme « maillon faible » avec un autre texte sur les racines urbaines de la crise financière. B. Péquignot comprend la mondialisation avec le Manifeste de 1848. J.C. Hurtado, avec Rittinghausen, interroge les luttes récentes. S. Lopez Petit explore comment « politiser c’est unilatéraliser et articuler ». O. Scalzone approfondit l’opposition entre opéraïsme et ouvrièrisme. Tryggvi Örn Úlfsson analyse Badiou pour une « philosophie du prolétariat ».
    18,00
  • Chiasmi International 1

    L’héritage contemporain.

    En mars 1998 a été organisé per l’Université de Milan un colloque sur "L’heritage de la philosphie de merleau-Ponty dans la pensée contemporaine", rèunissant les spécialistes du monde entier. La féconde confrontation scientifique à la quelle il a donné lieu est recueillie dans le présent volume, qui réunit en édition trilingue (français, anglais et italien) lea actes du colloque et d’autres contributions portant sur le même thème. Ce volume inaugure l’èdition internationale de la revue Chiasmi, devenue Chiasmi International, pubiée en co-èdition par l’Associazione culturale Mimesis di Milano, la Librairie philosophique J. Vrin de Paris et par l’University of memphis.

    .

    20,18
  • La Rose de Personne 1

    Les événements de la révolution Iranienne du 1978-79 pour la première fois ont porté à la lumière les instances d’un mouvement islamique radical, qui ne se contentait pas de démander un retour aux valeurs de la tradition religieuse,mais qui menait une critique féroce envers la civilisation occidentale dans son ensemble.

    Malgré les limites d’une interpretation “en prise directe”, l’entreprise “journalistique” de Foucault offre un premier regard clairvoyant sur ce phénomène nouveau qui dans les annés suivantes et avec des resultats très differents, s’est imposé sur la scène politique mondiale.

    17,00
  • La Rose de Personne 2

    Le ralliement à la politique meurtrière du nazisme de la part de plusieurs penseurs incontournables comme Martin Heidegger ou Carl Schmitt reste aujourd’hui à penser. Les discours et les interrogations à l’égard de ce fait indéniable et « scandaleux » ne cessent pas de proliférer : pour cette raison, il faut à tout prix soustraire le traitement de ce sujet au journalisme policier et à la censure moralisatrice, qui ne s’attaquent aux égarements de la pensée radicale que pour jeter le marque du scandale sur la pensée elle-même. Les enjeux réels soulevés par ce sujet sont multiples : d’abord, la signification et la valeur de la radicalité dans la exercice de la pensée ; deuxièmement, l’ « essence » de l’Etat National-socialiste et de sa politique exterminatrice ; enfin, les liens de notre présent avec l’âge des exterminations de masse.
    18,00
  • La Rose de Personne 3

    Trois ans après, les révoltes françaises de l’automne 2005 n’ont pas cessé de représenter une énigme politique et théorique de première importance. Elles recèlent toujours un potentiel critique que l’on peut difficilement évacuer et qui va bien au-delà de l’expérience d’une turbulence urbaine qui relèverait d’un mal-être social commun à toutes les banlieues du monde. Elles désignent probablement un blocage bio-politique de l’ordre du monde contemporain à l’époque de la fin de la politique classique. Mais les révoltes françaises apparaissent surtout comme la plus vive émergence dans nos métropoles (Los Angeles, Seattle, Gênes) d’un pouvoir de refus qui semble rompre avec la confrontation dialectique entre un pouvoir constituant et un pouvoir constitué. A travers les contributions d’auteurs français et italiens dont les travaux comptent parmi les plus significatifs en matière de philosophie politique, le numéro 3 de La Rose de Personne définit ce pouvoir de rejet comme une force destituante.
    16,00
  • La Rose de Personne 4

    La sexualité est au cœur de plusieurs affrontements politiques : l’affirmation d’un pouvoir normatif départageant les conduites naturelles de celles contre-nature ; les inégalités et les rapports de pouvoir entre les sexes ou les genres ; l’assignation de communautés et de catégories déterminées d’individus à des typologies de comportement sexuel « dangereux ». Et encore, de l’autre côté : la déconstruction de la naturalité des normes ; l’articulation entre la critique égalitaire des hiérarchies et l’exigence d’une singularisation des sujets ; le refus des procédures racistes de stigmatisation – tout cela constitue le paysage contradictoire de pratiques dont la convergence « vertueuse » n’est jamais assurée à l’avance contre l’éclatement, la contradiction, l’opposition inconciliable.
    18,00
  • La Rose de Personne 5

    Quelle portée a encore le communisme à un moment où la conceptualité philosophique moderne a signalé son manque de prise analytique sur les procès de globalisation ? Mais surtout, à un moment où sa possibilité de mise en pratique politique apparaît irrémédiablement hors du monde ? L’hypothèse avancée dans le cinquième volume de la « La Rose de Personne » est que l’instance communiste peut encore révéler sa nécessité si elle est déclinée en des termes bio-politiques.
    20,00
  • Outis! 1

    Le premier numéro de la revue Oὖτiς!, une enquête philosophique sur le mouvement des migrants en Europe et dans le monde, adopte un point de vue Singulier à l'encontre de l'ordre du discours en vigueur, il reconnaît un caractère politique aux insurrections des migrants, qui les rend capables de bouleverser e sens et la valeur des institutions démocratiques. Les révoltes sur le territoire italien, a Lampedusa, à Rosarno, les nombreuses révoltes qui ont éclaté dans le monde ces dernières années, représentent des formes d'insubordination au nouvel esclavage et au racisme d'Etat.
    18,00
  • Outis! 2

    La mort d’Oussama Ben Laden, le 2 mai 2011, victime au Pakistan d’un guet-apens mené par les corps spéciaux des marines américains, fixeun point de non retour – symbolique et matériel – pour le destin des démocraties occidentales : le crime devient justice. L’ennemi est hors de l’humanité. Ben Laden représente le cas le plus éloquent de la réalisation d’une justice divine démocratique : la Kill list que le président des Etats-Unis consulte chaque semaine, pour établir quel terroriste suspecté doit être éliminé, avec une sentence sans appel de vie ou de mort, révèle que le sort de Ben Laden concerne potentiellement tout le monde. Quiconque peut devenir le corps spectral de l’ennemi. Le deuxième numéro d’Oὖτiς ! questionne le sens de la find’Oussama Ben Laden. Une fin,en réalité, sans fi : la disparition de son corps sert à faire tenir debout son fantôme.
    18,00
  • france-visage-badiou-idelogie-idee.indd
    france-visage-badiou-idelogie-idee.indd

    De l’idéologie à l’idée

    Depuis la fin des années 1990, la réflexion philosophique d’Alain Badiou s’oriente vers le thème de l’Idée, associée à la dialectique absolue de l’universalité créatrice. Quel est le rapport entre le rôle de la philosophie et les fameuses quatre procédures de vérité ? Pourquoi choisir de revenir sur la thématique de l’Idée dans le cadre d’une nouvelle dialectique « matérialiste » ?
    8,00
  • france-images-mediums-careri-envols-d-amor
    france-images-mediums-careri-envols-d-amor

    Envols d’amour

    L’ouvrage propose une étude de l’oeuvre de Gian Lorenzo Bernini (Naples, 1659 - Rome, 1680), à la lumière de la théorie du « montage pathétique » élaboré par Serguei Eizensteijn. L’artiste nous a livré un ensemble artistique complexe, nommé « bel composto », issu de registres expressifs, conceptuels et narratifs hétérogènes, embrassant architecture, peinture et sculpture.
    26,00
  • Au-delà du plaisir visuel

    En 1975, Laura Mulvey publie Plaisir visuel et cinéma narratif, texte polémique qui met en lumière la manière dont la forme filmique serait structurée par l’inconscient de la société patriarcale. C’est l’essai fondateur des études féministes sur le cinéma. Rédigés entre 1975 et 2011, les textes choisis dans ce volume sont marqués par la redécouverte féministe de la psychanalyse et les transformations induites par le développement des technologies numériques.
    16,00
  • france-polirsztok-action-spectacle-idee
    france-polirsztok-action-spectacle-idee

    Action, Spectacle, Idée

    L’esthétique du cinéma muet américain des années 1910-1920 révèle non seulement une fonctionnalité mais également une intelligence des formes filmiques. Les assemblages non conventionnels laissent place à une reprise inventive des formes en usage: cut-backs, flashes, enchaînés, surimpressions.
    20,00
  • Aurora consurgens

    Aurora consurgens est un chef d’oeuvre de l’alchimie médiévale. Texte puissant et visionnaire, son attribution au grand théologien de la chrétienneté Saint Thomas d’Aquin fait encore débat aujourd’hui. Ouvrage controversé, il serait le fruit d’une réflexion tardive, celle d’un docteur « angelicus » en fin de vie traversant une profonde crise mystique.
    8,00
  • france-visage-severino-fondament-contradiction.indd
    france-visage-severino-fondament-contradiction.indd

    Le fondement de la contradiction

    Emanuele Severino revient sur le principe aristotélicien de non-contradiction. En réfutant les thèses de Lukasiewicz sur Aristote, l’auteur met en lumière la contradiction inhérente à l’interprétation nihiliste du principe de non-contradiction qui est à la base de toute la pensée occidentale.
    15,00
  • Gratuit
    the-flying-carpet
    the-flying-carpet

    The Flying Carpet

    The Flying Carpet. Studies on Eisenstein and Russian Cinema in Honor of Naum Kleiman gathers 33 essays (in English, French, and German) written by scholars working in Europe, North America, Latin America, India, and Australia.
    0,00
  • Outis! 3

    Le troisième numéro d’Oὖτiς ! entend vérifier et relancer une notion qui est actuellement très utilisée dansle débat philosophique, politique et culturel : le pouvoir destituant. Nous tentons de clarifier les choses : lepouvoir destituant est une figure représentant un contrecoupconceptuel face aux milliers de révoltes, de gestes, de raisonnements politiques qui alimentent l’action de tous ceux qui, en évitant la capture de la part du pouvoir, pratiquent la défection par l’esquive du principe du pouvoir politique et de son renversement dialectique, la résistance. L’expansion globale du pouvoir, la diffusion tentaculaire et supranationale des agences économiques et politiques destinées à gouverner le monde, ont épuisé la validité de la logique politique moderne qui a imposé l’opposition entre un pouvoir et un contre-pouvoir.
    18,00
  • Outis! 4

    Dans le quatrième numéro d’Oὖτiς ! on ébauche une analytique de la démocratie contemporaine en rupture ouverte avec les courants dominants de la philosophie politique. Il ne s’agit pas en effet de s’y demander ce qui définirait un vrai régime démocratique, quelles seraient les normes de la culture démocratique, à quelle valeurs se réfèreraient les usages de démocratie, en quoi consisterait la vie démocratique, quelles en seraient les institutions appropriées.
    18,00
  • Aep-lageira-corps-images
    Aep-lageira-corps-images

    Corps et images

    Si les écrans sont multiples, les images sont toujours à construire dans une expérience perceptive qui participe aux cheminements du sens et des imaginaires. En virtualisant ses émotions esthétiques par le recours permanent à internet et aux réseaux sociaux, le spectateur s’engage dans des approches complexes, à la fois conceptuelles et émotionnelles.
    15,00
  • france-art-longo-lageira-genese-trascendantal
    france-art-longo-lageira-genese-trascendantal

    La genèse du transcendantal

    Le problème de la genèse du transcendantal fut au centre de l’idéalisme postkantien lorsqu’il s’agissait d’expliquer, par voie spéculative, la raison d’être des déterminations a priori et du développement historique de la connaissance.
    16,00
  • Alkemie

    ALKEMIE Revue semestrielle de littérature et de philosophie 11. Le bonheur, juin 2013, pp. 219, Isbn 9788857519555, € 18,00
    18,00
  • La Rose de Personne 6

    1. Michel Foucault, L’Islam et la révolution iranienne / L’Islam e la rivoluzione iraniana, 2005, pp. 222, Isbn 9788884833709, € 17,00 2. Culture Nazie ? La tentation létale des intellectuels du XXe siècle / Cultura Nazista ? La tentazione letale degli intellettuali del Novecento, 2007, pp. 309, Isbn 9788884834621, € 18,00 3. Pouvoir destituant. Les révoltes métropolitaines / Potere destituente. Le rivolte metropolitane, 2008, pp. 232, Isbn 9788884836816, € 16,00 4. Politiques, sexualités / Politiche, sessualità, sous la direction de Livio Boni et Andrea Cavazzini, 2009, pp. 214, Isbn 9788884839503, € 18,00 5. La singularité du générique. Biopolitique et communisme / La singolarità del generico. Biopolitica e comunismo, 2010, pp. 286, Isbn 9788857501147, € 20,00 6. La vie au-delà de la biopolitique / La vita oltre la biopolitica, sous la direction de Salvo Vaccaro, en collaboration avec Andrea Cavazzini, 2012, pp. 242, Isbn 9788857512129, € 20,00
    20,00
  • Outis! 5

    L’Europe ? L’impossible ? L’Europe aujourd’hui ne peut pas constituer un appui pour nous, elle n’est pas à même de promouvoir une forme radicale de démocratisation économique, sociale et culturelle du processus de globalisation. Il convient alors d’être à la hauteur du naufrage de l’Europe, de sa ruine actuelle, qui rappelle, sous des formes diverses, le carnage de la Grande Guerre il y a 100 ans.
    18,00
  • Avec Kierkegaard

    L’oeuvre de Kierkegaard est lue ici dans le texte, les passages traduits le sont par l’auteur, philosophe danois, dans une confrontation constante avec les traductions existantes. Kierkegaard, « poète du religieux », précurseur de l’existentialisme, est placé ici dans un contexte nouveau, celui de la déconstruction et de sa postérité. En effet, portant un coup à tout système, à tout ordre établi, Kierkegaard s’avère être ici le protagoniste d’une révolte contre la tradition tant philosophique que religieuse.
    15,00
  • Jan Patočka

    Les textes de Patočka des années 1960-1970 dont nous disposons se focalisent autour de deux thèmes : la signification de la phénoménologie asubjective et la doctrine des trois mouvements de l’existence humaine. Ce volume tente d’apporter des éclaircissements sur ce qui correspond au principal apport de Patočka à la phénoménologie et de rendre ainsi compte de l’articulation entre la réflexion phénoménologique et la théorie des trois mouvements de l’existence.
    18,00
  • Georges Bataille, Philosophe

    L’ouvrage propose une étude de l’oeuvre de Gian Lorenzo Bernini (Naples, 1659 - Rome, 1680), à la lumière de la théorie du « montage pathétique » élaboré par Serguei Eizensteijn. L’artiste nous a livré un ensemble artistique complexe, nommé « bel composto », issu de registres expressifs, conceptuels et narratifs hétérogènes, embrassant architecture, peinture et sculpture.
    12,00
  • Du texte au phénoméne: parcours de Paul Ricœur

    Tout le parcours philosophique de Paul Ricoeur répond à une double requête : la rigueur du texte et l’exigence du phénomène. C’est ce que confirment les études rassemblées dans cet ouvrage collectif qui restituent l’oeuvre de Ricoeur grâce à un aller-retour du texte au phénomène et du phénomène au texte.
    18,00
  • Adieu à l’esthétique

    Cet adieu à l’esthétique est l’adieu à une doctrine qui, sous couvert d’une exaltation philosophique de l’art, nous a empêchés pendant plus de deux siècles de prendre la mesure de la signification anthropologique de l’expérience esthétique, et du même coup de la richesse et de la diversité de nos conduites esthétiques, qu’elles soient causées par des oeuvres d’art ou des constellations de la vie vécue.
    10,00
  • Gadamer

    Cet ouvrage collectif s’ouvre sur la traduction d’un texte de Gadamer encore inédit en français intitulé De la lecture des édifices et des images. En continuité avec ce texte, c’est autour de la réflexion philosophique de Gadamer sur l’art et l’expérience du beau que gravitent les différentes contributions des spécialistes de l’herméneutique qui participent à ce livre.
    14,00
  • La Gnose et l’esprit de l’Antiquité tardive

    Auteur du célèbre Principe Responsabilité, Jonas a consacré ses premiers travaux philosophiques à la gnose de l’Antiquité tardive. L’« Introduction à l’histoire et à la méthodologie de la recherche » ouvrant La Gnose et l’esprit de l’Antiquité tardive (1934), ici traduite, expose les présupposés philosophiques de la réflexion de Hans Jonas sur le gnosticisme.
    24,00
  • Du moi à l’authenticité

    On connaît de Charles Larmore (1950), philosophe moral américain contemporain, ses célèbres objections à John Rawls, mais peu de travaux se concentrent sur sa philosophie : son réalisme moral, sa réhabilitation partielle de l’idéal d’authenticité, sa version du libéralisme politique ou encore sa théorie normativiste du moi.
    17,00
  • Destins de la noblesse bordelaise (1770-1830) Vol. I

    La noblesse bordelaise apparaissait forte de plus de 800 familles en 1789 et globalement assez récente car souvent issue des intérêts commerciaux. Elle était dominée par les magistrats du Parlement et très riche car adossée à une puissante propriété viticole qui, grâce aux propriétaires nobles, avait effectué au XVIIIe siècle la mutation de la qualité. Très fortunés, à la veille de la révolution, les nobles bordelais furent particulièrement frappés par la Terreur, dans leur vie comme dans leurs biens.
    35,00
  • Destins de la noblesse bordelaise (1770-1830) Vol. II

    La noblesse bordelaise apparaissait forte de plus de 800 familles en 1789 et globalement assez récente car souvent issue des intérêts commerciaux. Elle était dominée par les magistrats du Parlement et très riche car adossée à une puissante propriété viticole qui, grâce aux propriétaires nobles, avait effectué au XVIIIe siècle la mutation de la qualité. Très fortunés, à la veille de la révolution, les nobles bordelais furent particulièrement frappés par la Terreur, dans leur vie comme dans leurs biens.
    35,00
  • Apologie du père

    De nombreux lieux communs, chargés d’implications psychologiques et politiques, circulent autour de la figure du père. De Sophocle à Freud, la littérature nous propose une image de malaise grandissant renvoyant à l’absence du père et à la toute-puissance de la mère. Si la symbolique change au fil du temps, la nature « maternelle » du pouvoir comme domination perdure, y compris dans nos sociétés contemporaines qui reproduisent la relation fusionnelle et destructrice mère-fils.
    18,00
  • Les néoconservateurs à la française

    Depuis trente ans en France, des néoconservateurs s’en prennent à toute radicalité philosophique et à tout esprit de révolution sociale. Au titre d’une démocratie apaisée, ils rejettent toute tentative de modifier l’ordre existant, pourtant douloureux pour le plus grand nombre ; s’inspirant des penseurs en leur temps contre-révolutionnaires, ils veulent mettre un point final à une Révolution française encore pourvoyeuse de messages politiques.
    14,00
  • Théorie de la nation

    On nous a annoncé le passage au post-national ou au supranational. Comme si la nation était un lien d’appartenance dépassé, un symbole archaïque renvoyant à un imaginaire du sang, du sol, de l’ADN, ou encore une catégorie obsolète de la modernité se référant à un improbable « vouloir vivre ensemble ». À l’opposé, certains aujourd’hui prônent le retour à une communauté nationale fondée sur une identité culturelle qui devrait être homogène et enracinée.
    12,00
  • Jeunesses à l’abandon

    Le « couple » franco-allemand a très longtemps été abordé sous l’angle économique ou militaire et plus rarement culturel, pourtant essentiel à l’apparition d’« une véritable solidarité de fait » entre les peuples. La culture est tout naturellement présente dans l’audiovisuel, dont la chaîne culturelle franco-allemande constitue sans doute le meilleur exemple. Le dialogue interculturel entre les États membres, qui constitue l’une des composantes essentielles de la réalité européenne, n’est-il pas l’un des principaux objectifs poursuivis par cette chaîne ?
    14,00
  • Arte, une réussite franco-allemande

    Le « couple » franco-allemand a très longtemps été abordé sous l’angle économique ou militaire et plus rarement culturel, pourtant essentiel à l’apparition d’« une véritable solidarité de fait » entre les peuples. La culture est tout naturellement présente dans l’audiovisuel, dont la chaîne culturelle franco-allemande constitue sans doute le meilleur exemple. Le dialogue interculturel entre les États membres, qui constitue l’une des composantes essentielles de la réalité européenne, n’est-il pas l’un des principaux objectifs poursuivis par cette chaîne ?
    22,00
  • La crise morale de la France et des Français

    La France traverse une grave crise, une crise profonde même. Max Gallo parle de « crise nationale de longue durée ». Pourtant, chez cet historien comme chez la plupart des observateurs, la qualification de la crise demeure imprécise, incertaine. Gallo ne parle en tout cas pas de crise morale, tout au plus de crise des valeurs. Et pourtant n’est-ce pas d’elle qu’il s’agit d’abord dans ce pays ?
    14,00
  • Le cinéma est un songe

    La naissance et la diffusion des nouvelles images – photographie, cinéma, télévisionet oeuvres audiovisuelles – ont entraîné une importante révolution épistémologique : elles ont conduit l’homme contemporain à adopter une attitude confiante non seulement envers l’image, mais aussi le réel. Le savoir moderne qui a fait exploser les certitudes de l’homme en des centaines de vérités relatives a été évincé. Le double parfait du réel offert par les nouveaux médias a silencieusement supprimé le doute sur la fidèle restitution de la réalité en images et, par conséquent, sur les manifestations du monde externe. C’est ainsi que s’est suivie une attitude prête à accueillir la vérité supposée des apparences, offertes par les images et par les phénomènes du réel, qui fait en sorte que la potentialité des nouvelles images conduise le spectateur à vivre une tromperie extatique, se réalisant à la fois dans le milieu de la communication et celui artistique.
    9,70
  • Habiter le seuil

    Ce livre s’adresse à tous ceux qui sont entrés dans une salle de cinéma au moins une fois dans leur vie, mais aussi à ceux qui s’intéressent à la philosophie. À ces esprits qui se posent depuis toujours des questions obsessionnelles sans réponse définitive. Quel désir nous incite à acheter un billet pour assister à la projection du dernier film à l’affiche ? Le fait est que le cinéma représente une modalité de l’expérience tout à fait exceptionnelle, « unique », semblable à celle que la philosophie définit comme une expérience de vérité.
    20,00
  • Fascistes du troisième millénaire

    Fascistes du troisième millénaire : c’est ainsi que les militants de CasaPound, mouvement italien néofasciste né à Rome en 2003, aiment se faire appeler. Plus de 70 ans après la Libération, le fascisme n’est plus un lointain souvenir nostalgique en Italie. Depuis peu, CasaPound a gagné le pari de sa dédiabolisation et a fait son entrée dans le spectre des partis dont la « démocraticité » n’est pas remise en question.
    15,00
  • Croisement d’écritures France-Italie

    Après des nombreuses années consacrées à l’enseignement, après tous ces textes, ces multiples images, ces innombrables voix qu’il nous a révélés, nous saluons Jean-Paul Manganaro par un voyage au coeur de son univers intellectuel. Traducteur inlassable, commentateur inspiré, essayiste dont la pensée fuit les cadres conventionnels, il a dessiné les contours d’un nouveau baroque qui suit un chemin jalonné de noms aussi variés que Carlo Emilio Gadda, Italo Calvino ou Totò, en passant par Antonin Artaud, Carmelo Bene, Federico Fellini, Spiro Scimone, François Tanguy, Maguy Marin ou Lina Prosa, pour n’en citer que quelques-uns.
    22,00
  • La République insoumise

    Le dernier roman de Michel Houellebecq représente une fraternité chrétienne et une fraternité républicaine si épuisées que la France n’aurait plus qu’à passer sous le joug de l’islam sans même subir le Djihad. Pour l’esprit républicain français, cette fiction politique est une provocation à faire un bilan de santé. Ce livre relève du genre de l’amplification, une amplification critique des thèmes développés dans Soumission.
    20,00
  • Que veut une mère?

    Que veut une mère ? En toile de fond, l’écho d’une question plus célèbre retentit. Une question soulevée par le père de la psychanalyse Sigmund Freud : que veut une femme ? Laissée sans réponse, cette question vire à l’énigme, l’énigme par excellence. Rejetée par nos sociétés, la sexualité se retrouve exclue du cadre parental. Cependant, le désir de la femme et celui de la mère sont indissolublement liés.
    22,00
  • Le déclin du Monde Antique

    Le Bas-Empire, ou antiquité tardive, est une période qui a toujours suscité un vif intérêt chez les historiens et les passionnés d’Histoire. Ce livre rélève tous les signes du déclin de la Ville éternelle : contraction démographique, stagnation économique, guerres civiles ou pressions exercées par les Barbares aux frontières. Jones nous propose une analyse éclairée de l’un des phénomènes les plus fascinants et complexes de l’Histoire.
    26,00
  • La religion des Cathares

    Hans Söderberg pose sur les Cathares, et sur l’énigme de leurs origines, un regard neuf qui fut salué par deux grands spécialistes des sciences des religions comme Henry Corbin et Henri-Charles Puech. Qui étaient donc ces grands hérétiques ? Les descendants européens des Manichéens ? Les héritiers des Bogomiles et des Pauliciens ? Les adeptes d’une secte religieuse qui vit le jour dans le sud-ouest de la France ?
    28,00
  • L’empire mouvant

    Empereur intelligent et éclairé, Gengis Khan fut aussi un guerrier tant rusé qu’invincible et un génial conquérant. Ses faits et gestes constituent une épopée qui mêle intimement légende et réalité. Voici donc l’histoire de ce jeune nomade mongol qui sut rassembler les tribus éparpillées dans les steppes d’Asie, transformer des bergers et des chasseurs en terribles guerriers pour fonder un empire qui s’étendait de l’océan Pacifique à la Méditerranée et de la Sibérie à l’Himalaya.
    24,00
  • Les origines de l’alchimie

    Tout ce que l’on écrit aujourd’hui sur l’alchimie est redevable à l’immense travail critique de Marcellin Berthelot. Berthelot s’appuie sur des documents inédits désormais perdus d’origine grecque, syriaque ou arabe et nous propose une lecture de cette « science » en tant que sorte de « protochimie ». Un ouvrage hors du temps, un grand classique de l’histoire de la science, ou de la folie des hommes la plus fascinante.
    30,00
  • Le monde byzantin

    Le monde byzantin (1947-51) de Louis Bréhier, historien français spécialiste de l’Empire byzantin, est de nouveau disponible. Avec une plume claire et transparente, l’auteur retrace l’histoire de l’Empire romain d’Orient, de sa constitution jusqu’aux événements qui en provoquèrent la chute en 1453, lorsque, commandés par Mehmed II, les Ottomans prirent Constantinople.
    28,00
  • Le monde byzantin

    Le monde byzantin (1947-51) de Louis Bréhier, historien français spécialiste de l’Empire byzantin, est de nouveau disponible. Avec une plume claire et transparente, l’auteur retrace l’histoire de l’Empire romain d’Orient, de sa constitution jusqu’aux événements qui en provoquèrent la chute en 1453, lorsque, commandés par Mehmed II, les Ottomans prirent Constantinople.
    28,00
  • Le monde byzantin

    Le monde byzantin (1947-51) de Louis Bréhier, historien français spécialiste de l’Empire byzantin, est de nouveau disponible. Avec une plume claire et transparente, l’auteur retrace l’histoire de l’Empire romain d’Orient, de sa constitution jusqu’aux événements qui en provoquèrent la chute en 1453, lorsque, commandés par Mehmed II, les Ottomans prirent Constantinople.
    28,00
  • Armée et religion

    L’ouvrage examine le comportement religieux de la légion romaine en Afrique sous l’Empire romain. L’étude approfondie des cultes propres à la communauté militaire d’Afrique – qui la distinguent des autres communautés de l’Empire romain – fait apparaître la relation avec le divin dans le camp romain, organisme commun aux dieux et aux hommes, sous un jour nouveau.
    16,00
  • La France et l’Inde

    La période comprise entre 1750 et 1800 marqua un tournant majeur dans l’évolution des pratiques coloniales en Inde : l’espoir colonial de matrice commerciale laissa progressivement place à une expansion territoriale des Européens en Asie empruntée à une véritable logique de colonisation impériale. Si la guerre de succession d’Autriche (1740-1748) avait provoqué l’interruption de la coopération européenne en Inde en oeuvre dès la fin du XVIIe siècle, ce fut la rivalité commerciale franco-anglaise à pousser les Européens à davantage d’ingérence dans la politique indienne.
    22,00
  • Nous, nous aimons le passé

    L’ouvrage nous propose une étude approfondie des idées et des protagonistes du mouvement réactionnaire italien qui s’opposa, dans la première moitié du XVIIIe siècle, à la diffusion des instances libérales, démocratiques et unitaires promues, dans la péninsule italienne, par les partisans du Risorgimento.
    12,00
  • Critique de la reconnaissance

    Axel Honneth, nouveau représentant de l’École de Francfort, articule une théorie descriptive de la reconnaissance à la dimension prescriptive d’une théorie morale. à l’ère de la mondialisation de la reconnaissance, notre « vivre ensemble » s’articule non seulement autour d’un concept, mais surtout d’une éthique concrète : il faut reconnaître l’autre dans sa différence. La reconnaissance est source de richesse car elle exige de tous les acteurs de la société moderne qu’ils se détachent de l’idée abstraite d’autonomie pour rejoindre une vie de communauté. Ainsi chacun se voit en l’autre, et l’un vit avec l’autre.
    12,00
  • Machiavel: le pouvoir et le peuple

    Le rapport entre le pouvoir et le peuple, question majeure du Politique, ne cesse d’être interrogé depuis Le Prince de Machiavel. Parler d’ambivalence serait un euphémisme : le pouvoir manipule, instrumentalise, écrase parfois le peuple, et pourtant il se nourrit de lui, se repose sur lui et craint par-dessus tout ses révoltes. Machiavel est plus que jamais d’actualité, dans une époque traversée par des indignations et des violences collectives qui se confrontent à un interventionnisme gestionnaire en lieu et place de toute politique. On semble avoir perdu cette clarté problématique de la confrontation entre le peuple (popolo) et les élites (grandi) au sein de la république.
    18,00
  • Lacan ironiste

    Qu’est-ce que le psychanalyste Jacques Lacan visait à faire avec son fameux Séminaire tenu à Paris pendant près de trente ans : une œuvre de savoir, une approche de la vérité, une théorie du réel ? À quel genre de discours l’enseignement de Lacan appartient-il ? Quelle position y adopte-t-il séance après séance : celle du maître qui domine son sujet ou celle de l’hystérique qui exige de savoir ? Ou bien ce qui caractérise son enseignement archi-singulier et hors-norme, n’est-ce aucun des trois enjeux qui viennent d’être nommés ? On sait que dans les années 1970 Lacan a développé une théorie du discours inconscient considéré comme « lien social », dite théorie des quatre discours.
    12,00
  • Montaigne et la coutume

    La coutume constitue l’un des thèmes majeurs des Essais : Montaigne est fasciné par son immense pouvoir sur notre vie, tant individuelle que collective, et par l’extrême diversité des formes qu’elle est susceptible de lui donner. Si dans le contexte de la découverte du Nouveau Monde, il pense l’inquiétante relativité de nos habitudes, de nos lois et de nos croyances, dans celui des guerres de religion, il préconise de s’en tenir à celles qui, dans leur durée, ont su garantir la paix.
    24,00
  • Hobbes et le libéralisme

    Hobbes n’est évidemment pas un penseur libéral. Poser la question de son libéralisme n’aurait tout simplement pas de sens. En revanche, il y a un bon nombre d’aspects de sa pensée dans lesquels la tradition libérale s’est reconnue : la théorie des droits individuels inaliénables, le calcul de l’intérêt repris dans la figure de l’homme économique, la remise en cause de la justice distributive réduite à la justice de l’arbitre et de la justice commutative pensée sans égalité de valeur, la subjectivation de la valeur et sa détermination par le prix, la définition négative de la liberté, etc. En revanche, d’autres aspects de sa pensée contestent foncièrement le libéralisme : la notion du politique, la théorie de la souveraineté absolue, les droits du souverain auxquels répondent les devoirs des sujets, etc.
    16,00
  • Simmel philosophe

    Pour l’heure davantage connu et reconnu en tant que sociologue, Georg Simmel a pourtant développé une œuvre extrêmement stimulante pour la philosophie. Trop philosophe aux yeux des sociologues, trop sociologue aux yeux des philosophes, il a pâti d’une double qualification qui aurait dû lui valoir au contraire reconnaissance et admiration. Georg Simmel n’est pas seulement, à l’instar de ses deux grands contemporains, Émile Durkheim et Max Weber, le fondateur d’une discipline, dont il fut aussi le premier épistémologue ; attentif aux « petits objets » aussi bien qu’aux vastes faits sur lesquels il fut le premier à s’interroger, Simmel a été la source commune de la macrosociologie et de la microsociologie.
    12,00
  • Le soupir de la créature accablée

    « Le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas ». La plupart de nos contemporains – opinion publique, spécialistes des religions et philosophes confondus – sont convaincus de la justesse de ce pronostic que l’on a prêté à Malraux. Dans cet essai, l’auteur montre à l’inverse que le diagnostic de Nietzsche, « Dieu est mort », est plus que jamais d’actualité et que l’histoire à venir ne fera que le confirmer. Même le fanatisme, sous sa double modalité fondamentaliste et intégriste, doit être interprété comme le signe du déclin et non pas comme celui de la vitalité de la religion.
    22,00
  • L’Union européenne entre implosion et refondation

    L’Union européenne est à la croisée des chemins. Union politique non étatique, après s’être autodétruite par deux guerres mondiales, l’Europe sait qu’elle ne peut exister et ne peut être entendue au niveau mondial que si les états européens s’unissent non seulement sur les plans économiques et financiers, mais aussi et surtout sur le plan politique.
    20,00
  • france-images-mediums-olivero-figures-extase.indd
    france-images-mediums-olivero-figures-extase.indd

    Figures de l’extase

    Les deux péons du film inachevé Que viva Mexico ! (voir l’image de couverture) incarnent plastiquement le conflit pathétique à l’œuvre dans toute figure de l’extase conçue par Sergueï Eisenstein. D’une part, ces corps suppliciés témoignent de la cruauté insensée de la torture qu’ils subissent (ensevelis dans le terrain et piétinés par des chevaux). D’autre part, ils figurent le thème politique du martyre du prolétariat : avec leur mort, ils permettront la résurrection d’un peuple entier.
    24,00
  • La géophilosophie de Gilles Deleuze

    Retrouver les racines géographiques de la philosophie pour l’arracher aux abstractions de son histoire. C’est cette exigence qui a conduit Deleuze et Guattari à thématiser la notion de « géophilosophie », qui nous invite à repenser les rapports entre les versants esthétique et politique de la philosophie, entre le lien sensible de nos corps à leurs territoires et la construction de l’espace du vivre-ensemble.
    16,00
  • Pédé, et c’est tout

    Nombreux sont ceux qui ont cru à la mise en scène du pédé qui rôde dans la nuit à ses risques et périls, tué par un jeune homme et par quelques autres voyous fascistes et homophobes. Ils y ont cru par désinformation, par indifférence, par automatisme, par antipathie envers Pasolini, quelques-uns aussi par peur. Ils ont tous dogmatiquement épousé la thèse officielle, fermant les yeux sur ses évidentes contradictions et faisant taire leurs propres scrupules de vérité.
    17,00
  • france-philosophie-mis-actualite-diderot
    france-philosophie-mis-actualite-diderot

    Umberto Eco sémioticien et romancier

    Pionnier de la sémiotique et théoricien du langage, auteur de nombreux essais sur l’esthétique et les médias, Umberto Eco (1932, Alexandrie - 2016, Milan) a publié en 1980 son premier roman, Le Nom de la rose, un succès mondial. Le présent ouvrage propose au lecteur de suivre pas à pas l’oeuvre immense et variée du sémioticien, philosophe et romancier italien depuis la  n des années cinquante jusqu’à sa mort. Devant la diversité, la richesse et la variété d’une telle production, un  l conducteur se dégage, celui de l’étroite relation entre les écrits sémiotiques et philosophiques d’Eco et ses romans.
    18,00
  • Porno-Théo-Kolossal suivi de Le cinéma

    Porno-Théo-Kolossal est le traitement du film éponyme que Pasolini s’apprêtait à tourner juste avant sa mort en 1975. Le cinéma en est une version antérieure  écrite en 1973. Inédits en français, ces deux récits allégoriques racontent  l’histoire du voyage initiatique qu’accomplissent un Roi Mage et son serviteur pour se rendre à l’endroit où est né le Messie.
    12,00
  • Homme et home

    Habiter n’est pas seulement se tenir à l’abri dans un logement à soi : toute maison peut devenir un espace poétique se déployant de manière temporelle et dynamique jusqu’à prendre une dimension cosmique et permet ainsi de faire l’expérience de l’inquiétante étrangeté du monde autant que celle de sa familiarité rassurante. Il convient alors de remonter à la racine de l’habiter qui ne relève plus seulement de l’art et de la technique de l’architecte, mais du cheminement du métaphysicien. Habiter nous confronte en effet à la question de savoir comment penser un enracinement qui nous évite toute dispersion sans pour autant nous condamner à l’enfermement. L’originalité de ce projet réside dans l’analyse de l’imaginaire d’une dimension quotidienne et inaliénable comme l’habiter et l’habitation, en rapprochant la métaphysique à l’étude de l’imaginaire de la gestion d’un espace d’habitation. à partir de ce cadre philosophique, nous voulons interroger les relations entre la poétique de l’espace et l’utilisation de l’espace – et de ce qu’y vivre comporte.
    18,00
  • Les détours d’une pensée vivante

    Pour une « Italian theory » vivante : voilà comment on pourrait résumer le parcours philosophique de Roberto Esposito, dont la carte conceptuelle dessine un itinéraire complètement inexploré, qui va de l’immanence du conflit aux thèses bio-politiques et thanato-immunitaires, pour aborder finalement le paradigme de la troisième personne. Ici s’entrouvre, en effet, une instance théorico-politique qui culmine en une nouvelle vision du monde : en-deçà du piège métaphysique de la « personne » – qui vise à séparer l’être vivant de lui-même – Esposito désigne dans le « vivant impersonnel » le lieu à partir duquel notre existence « s’ouvre à ce qu’elle n’a encore jamais été ».
    10,00
  • Atelier

    Un atelier d’artiste est en quelque sorte semblable à la chaussette qui fascinait tant Walter Benjamin. Enroulée et repliée sur elle-même, elle se façonnait un sachet dans lequel elle était contenue. Une fois extraite de ce sachet, elle se déployait et le sachet redevenait chaussette. Il faut entendre par là que l’espace de création appartient entièrement à l’artiste et qu’il s’étend dans l’espace de son esprit et de son corps.
    24,00
  • Une absence présente

    Les monuments se caractérisent par une temporalité stratifiée et oxymorique : d’un côté, le passé se cristallise autour d’une image et devient mémoire ; de l’autre, on érige des monuments en envisageant un avenir sur lequel ils sont appelés à exercer leur influence. Sur les monuments, le temps laisse donc sa marque, son empreinte, la trace qui révèle un passage, un chemin, une rencontre qui vient du passé, se produit dans le présent et s’ouvre à l’avenir. Mais la trace et l’empreinte sont des indices qui témoignent d’une absence en même temps qu’ils la rendent présente : le cippe funéraire, la pierre tombale fichée en terre – voilà le degré zéro de la monumentalité, du geste du monere incarné dans un signe matériel qui rappelle et met en garde, qui joint le passé à l’avenir dans le présent.
    16,00
  • L’œil de Merleau-Ponty

    Cet ouvrage vise à montrer que la question de la réflexion et de son éveil au sein de la vision occupe une place centrale dans la pensée de Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) et apparaît comme la source secrète d’une énigme et d’une interrogation fondamentales, à partir desquelles son œuvre entière peut être relue et révéler une nouvelle cohérence. L’interrogation se décline en trois étapes, qui correspondent à autant de périodes dans son œuvre. Mais qu’il s’agisse de la perception, de l’expression ou de la chair, c’est à chaque fois la question de la conscience et de son éveil réflexif qui est repensée à nouveau frais et relancée comme un nouveau défi.
    14,00
  • L’Algérie au Maghreb

    Cinquante ans après la fin de la guerre d’Algérie, des pistes nouvelles s’ouvrent pour la recherche historique sur un conflit qui a engagé pendant plus de sept ans l’Algérie, tout en impliquant l’ensemble du Maghreb. Fondée sur des sources inédites, cette recherche se focalise sur la dimension internationale de la guerre de libération algérienne. Elle marque ainsi une rupture par rapport à la majorité de l’historiographie, centrée essentiellement sur l’engagement français dans le conflit. À partir de 1956 le Maroc et la Tunisie, devenus indépendants, offrent un hébergement aux bases du Front de Libération Nationale algérienne et de son bras armé, l’Armée de Libération Nationale : des relations singulières entre les combattants et les dirigeants algériens « de l’intérieur » et « de l’extérieur » d’un côté et les deux gouvernements « frères », de l’autre côté, se développent jusqu’en 1962.
    16,00
  • Charis

    Philosophe « inimitable », selon le mot de Levinas, Jankélévitch tranche dans le paysage du xxe siècle où il apparaît comme un penseur délibérément inactuel – parce qu’autrement orienté relativement aux vecteurs caractéristiques de son temps. Son actualité réside précisément en cela, tout entière recueillie en une réflexion intense et originale. C’est à l’identification des potentialités cachées et non encore consumées de cette réflexion qu’est dédié le présent essai.
    16,00
  • La matière de l’histoire

    Dans le second tome (inachevé et posthume) de la Critique de la Raison dialectique, Sartre ne propose pas seulement une réflexion sur la pensée marxienne de l’histoire, mais il trace une conception nouvelle et problématique de la praxis tout court. Praxis, matière, connaissance et histoire sont ainsi les feux entrelacés d’une perspective éthique et théorétique que Cambria réfère de façon analytique dans la première partie de ce livre.
    24,00
  • Martin Heidegger à Hannah Arendt

    Hannah Arendt fut tout d’abord élève, puis muse et amie de Martin Heidegger avant de devenir sa collègue et une critique sévère de son ancien maître. à la différence de Heidegger qui, pour un laps de temps plutôt bref, adhéra au parti naziste lorsqu’il fut élu recteur de l’université de Fribourg en 1933, Hannah Arendt fut quant à elle contrainte de se réfugier aux États-Unis à cause de ses origines juives. Pendant une vingtaine d’années, toute relation entre le maître et son élève fut interrompue. En 1950, Hannah Arendt rentra en Europe et, contre toute attente, voulut revoir son ami d’autrefois.
    10,00
  • La communauté possible

    À partir des années soixante, les mouvements sociaux – étudiants, ouvriers, femmes, minorités – occuperont avec force et créativité la scène politique dans les sociétés industrielles avancées ; mais déjà, Rosa Luxemburg dans les années 1898-1919 et Hannah Arendt dans les années 1950-1970, imaginent une communauté qui puisse enfin décider de son sort sans avoir recours à aucun intermédiaire. La révolutionnaire marxiste et la philosophe de la politique sont très proches de la cause des Conseils ouvriers, paysans, révolutionnaires.
    10,00
  • La rupture du sens

    Ce travail essaie de montrer que Levinas accomplit (tout en la pluralisant) la signifiance de l’un-pour-l’autre par d’autres traits structurels : l’« à sens unique », l’« à partir de soi », le « malgré soi », l’« autre dans le même », le « je est un autre », le « pour rien » et le « par l’autre ». Ladite « entrée du tiers » articule la signifiance éthique avec la signification : le problème est de savoir si elle constitue le saut d’un Dire intraduisible dans le Dit ou bien une modalité de la déduction du Dit du Dire.
    14,00
  • Dionysos dans les éclats du miroir

    Est-ce que l’amour peut déterminer l’évolution de la conscience ? Peut-on penser possible un échange authentique entre un homme et une femme dans lequel le feu de la passion devienne feu alchimique ? à travers l’alchimie, les mythes et les mystères du monde antique, la tragédie grecque, le symbolisme du serpent et l’opposition entre le temps sacré et le temps profane, les rites initiatiques et le passage à travers le monde des morts, nous sommes introduits dans le labyrinthe, vers la rencontre et le combat contre l’Ombre qui attend tous ceux qui cherchent eux-même.
    16,00
  • L’art du questionnement et les interrogations fictives chez Platon

    Cet ouvrage se focalise sur les interrogations et les objections fictives platoniciennes, dont il analyse, dans une perspective entièrement dialogique inédite, les fonctions et l’impact. Les thèmes classiques de l’« ignorance » et de l’« ironie » de Socrate sont, dans cette perspective, reconsidérés et ramenés à de plus justes proportions. En effet, l’approche dialogique ainsi adoptée ne conduit pas à nier l’idée qu’il y a dans les dialogues de Platon un enseignement positif délivré par le Socrate platonicien (ou par tout autre interlocuteur qui conduit le dialogue). Elle permet plutôt de mettre en évidence le chemin que la pensée emprunte pour s’approcher de la vérité, jusqu’à parfois même l’atteindre.
    25,00
  • Chronoscopie

    Depuis son origine chez Augustin jusqu’à ses développements modernes, la phénoménologie du temps se heurte à des apories jugées indépassables. La plus ardue surgit chez Husserl et concerne l’impossibilité de principe de suivre les dynamiques constitutives du temps jusqu’à leur source. L’objectif de ce livre est de montrer que cette situation n’est pas sans issue, à condition d’investiguer autrement le temps et ses raisons. Cela implique cepedant d’accéder aux formes temporelles d’organisation du sensible par une méthode qui en saisisse la spécificité.
    14,00
  • En dialogue avec Vladimir Jankélévitch

    Modeler une pensée capable d’entrevoir la réalité dans son déploiement fugace dans une multiplicité d’événements singuliers, en évitant les paradigmes universalistes traditionnels : telle est la question qui traverse de part en part notre temps. Vladimir Jankélévitch a su être à la hauteur d’un tel enjeu. Tout son travail – situé au croisement de divers langages, de la philosophie à la musique, de l’anthropologie à l’éthique – vise à entrevoir le caractère insaisissable et paradoxal des choses. Sans jamais donner dans un minimalisme facile, mais en restant au contraire fidèle à l’exigence d’une plus grande vigilance de la pensée, et ce jusqu’à l’intransigeance, précisément à raison de la complexité difficile du réel.
    24,00
  • Le niais sublime

    Si l’on affronte le thème de l’art sans forme préconçue et sans faux moralisme, le « mélodrame » et le « kitsch » s’imposent comme catégories esthétiques prédominantes dans le paysage artistique. En analysant la racine du kitsch dans le mélodramatique, jusqu’à remonter au XVIIIe siècle, lorsque le pathétique est apprécié par le public et par une certaine critique, on comprend qu’au niveau de l’analyse esthétique, le mélodramatique et sa dérivation moderne possèdent une dignité catégorielle. La naissance du sublime, d’un point de vue émotionnel-pathétique, accompagne et renforce cette recherche.
    15,00
  • Quand le futurisme est femme

    Comment expliquer l’adhésion d’un si grand nombre de femmes à un courant de la peinture comme le futurisme, aussi misogyne et agressif, quelquefois vulgaire à l’égard de la féminité ? Si la présence de femmes artistes a été importante – quantitativement et qualitativement – ce questionnement s’impose à la conscience des femmes du XXIe siècle. Cet essai entend définir la toile de fond théorique du futurisme, autrement dit l’élaboration conceptuelle sur le “féminin”, qui s’est exprimée dans ces années-là et au sein de ce mouvement. D’un côté, l’adhésion au futurisme a représenté pour bien des artistes un défi et un acte convaincu de destruction et de démantèlement de stéréotypes féminins bien consolidés et, de l’autre ces gestes éversifs et anti-passéistes ne furent pas élaborés par des femmes, mais reçus passivement, ce qui déterminera des ambiguïtés, des positions souvent conciliatoires et aplaties devant l’idéologie machiste.
    10,00
  • Le sens de la limite

    Le public ne désire pas l’horreur pourtant il en jouit dans l’art et en souffre dans la vie. Lorsqu’il s’agit d’une monstrueuse union d’abjection et de sublime, la jouissance devient jouissance jamais pacifiée, toujours problématique, souvent irrésolue, qui touche au domaine physiologique si ce n’est pathologique. Une rhétorique des effets que le public connaît bien. Une rhétorique des effets extrêmes qui transforme le spectateur en voyeur ou victime, avec la victime exhibée, qui le transforme en bourreau apathique, lorsque la cruauté se laisse exposer sans réserve.
    16,00
  • La liberté s’appelle Jaipur

    Gabor Dessau, expert en minéralogie et juif, se retrouve dans la condition paradoxale d’‘employé’ de l’armée italienne en Èrythrée : il est suffisamment Italien pour être rattaché à l’armée, mais pas assez à l’égard aux lois raciales, pour être soldat. Gabor évolue dans une espèce de désert des Tartares, confronté aux ordres contradictoires des autorités militaires qui, au moment le plus dramatique des opérations, le laissent seul. Sa capture est inéluctable : pas assez Italien pour être soldat, il le sera suffisamment pour être prisonnier des Anglais. Gabor sera sauvé par son propre savoir et par son travail et, comme cela arrive souvent, par la rencontre avec une personne qui croit en lui. Il devient ainsi l’expert minier du Maharadjah de Jaipur, la merveilleuse ‘ville rose’.
    18,00
  • Le réformisme musulman

    Le présent ouvrage interroge le réformisme musulman sous toutes ses formes : son avènement, ses promesses et ses limites, les causes de ses trébuchements, les raisons de son retour, les éléments essentiels de sa méthode et de ses problématiques. Plus que jamais, une histoire critique du réformisme musulman est nécessaire pour comprendre l’authenticité des débats qui animent aujourd’hui le monde musulman ainsi que les communautés musulmanes en Occident.
    22,00
  • La chair et la cité

    Cet ouvrage est le fruit d’une recherche qui a essayé de poser une question nouvelle à un auteur classique : comment penser aujourd’hui le rapport entre sexualité et politique ? Un dialogue constant et profond avec les écrits d’Aristote a permis de mettre en lumière les trois grands chantiers dans lesquels ce rapport prend chair : l’éthique de l’homme de gouvernement, la question du genre et l’éducation. Trouver une définition précise de ce qu’Aristote entend par politique n’a pas été difficile.
    12,00
  • L’image, La séduction, la rhétorique

    Sept essais composent ce livre consacré à l’œuvre de Flaubert qui, souvent, s’interrogeait par métaphores sur son esthétique. C’est pour cela qu’on a pensé de commencer par l’analyse des métaphores dans sa Correspondance, où l’homme réfléchit toujours sur l’auteur et sur l’art. Les deux essais suivants concernent Madame Bovary et le quatrième le véritable livre sur rien : Salammbô, le roman où les images prolongent l’exotisme de l’histoire et de la forme. La forme qui devient séduction de mots dans l’Éducation sentimentale, où la rhétorique paralyse les personnages devenus le portrait d’un Occident impuissant.
    16,00
  • Entre voir et tracer

    Cet ouvrage vise à montrer que le mouvement vécu dans l’expression – picturale, musicale, littéraire – est « la seule forme réelle, positive et affirmative » d’être affecté, autrement dit, d’éprouver, de manière profonde et durable, l’effectivité de nos vécus, de comprendre ce qui se passe en effet, au moment même où quelque chose nous fait une certaine impression. Qu’il soit sous-jacent à l’écriture, au discours de l’orateur, au coup d’archet du violoniste, au trait du dessinateur, le mouvement vécu exprime, à lui seul, l’essence de ce que nous vivons. Comparable en ceci à l’intuition bergsonienne, il pénètre dans le flux de nos vécus et le connaît de l’intérieur, par l’expérience intime de son devenir. Telle est, du moins, la thèse dont je voudrais me faire ici l’interprète.
    14,00
  • Parole tenue

    « Maintenant ». Cette représentation du sens par évocation d’une temporalité conjugue diverses formes de l’« être » mais toutes ont en commun ceci : « sens » signifie présence. La « conscience » est synonyme de ce « maintenant » parce que tous deux sont la transcription d’une métaphysique de la présence. « Maintenant-conscience de » : une représentation compose la cognition déterminée par cette métaphysique, c’est cela la condition de notre savoir. « Représentation » d’un savoir, un non-su appartient au champ du savoir. Tout savoir, en effet, est savoir qui implique une représentation d’un non-su qu’il institue dans ce mode même qui le constitue comme savoir.
    12,00
  • La métaphysique de la présence de l’absence

    « Maintenant ». Cette représentation du sens par évocation d’une temporalité conjugue diverses formes de l’« être » mais toutes ont en commun ceci : « sens » signifie présence. La « conscience » est synonyme de ce « maintenant » parce que tous deux sont la transcription d’une métaphysique de la présence. « Maintenant-conscience de » : une représentation compose la cognition déterminée par cette métaphysique, c’est cela la condition de notre savoir. « Représentation » d’un savoir, un non-su appartient au champ du savoir. Tout savoir, en effet, est savoir qui implique une représentation d’un non-su qu’il institue dans ce mode même qui le constitue comme savoir.
    10,00
  • Triptyque d’ombre, Deuxième Volet Don Giovanni ou l’importun

    Don Giovanni élit une place comme lieu de rencontres amoureuses : place qui a été, autrefois, le théâtre de tortures et de morts. Pour Don Giovanni, la vision permanente du monument dressé sur la grande place, en mémoire de l’homme libre penseur, est une constante inquiétude, une preuve fantastique terrible qui évoque crainte, angoisse, terreur et horreur. L’image du monument ligneux brûlant revient toujours à l’esprit de Don Giovanni si bien qu’elle devient pour lui une forme d’obsession qui fait distinctement ressentir au grand personnage l’inexorable tragique épilogue de sa vie.
    18,00
  • La maladie de l’absolu

    L’origine du mal depuis toujours a été au centre de la réflexion philosophique et morale mais, à l’époque actuelle, le problème du mal est devenu un sujet particulièrement sensible après l’expérience de la bombe atomique, de la Shoah, des Goulags soviétiques, de nombreux génocides.
    14,00
  • Humanisme à venir

    Le thème au centre de cet pamphlet est la connaissance, relu dans ses origines et dans les transformations du monde médio-global, où il semble manquer le sens profond de la connaissance consciente. Les risques, les craintes et les conflits qui traversent la société, en particulier dans sa dimension virtuelle, semblent influer sur le sens et la mémoire de la culture humaniste, comme relation consciente entre la connaissance et la réalité et, par conséquent, oublier le sens de la liberté comme une valeur commune.
    3,40
  • Et si les grenouilles redemandaient un roi?

    Jan Spurk examine la réalité contemporaine des Grenouilles qui demandent un roi de Sartre (1958). Il fait valoir que nous assistons à la fin d’une époque et que nous avons à inventer l’avenir. Même si le texte de Sartre, écrit peu de temps avant le référendum sur la Constitution de la Ve République, ne décrit pas exactement une réalité comparable à celle-ci, Spurk donne un aperçu de la situation critique actuelle qui nous apparaît comme une radicalisation de la situation décrite par Sartre : l’échec du système politique, la personnalisation, la sérialité comme un aspect spécifique de l’industrie de la culture, l’incapacité de « l’espace public » pour générer du public. La dialectique entre l’espace public et l’internalisation des besoins et des impulsions sont d’autres aspects importants analysés dans le texte, et l’image de la « mare s’assèche », révèle une crise à part entière dans le monde d’aujourd’hui.
    7,90
  • Prendre corps

    Ce qui rapproche la philosophie et l’amour tient à leur façon comparable de comprendre à même une « inscription corporelle de l’esprit » (Varela). Comme l’état amoureux « fait » ce qu’il veut « dire », il concourt à rendre finalement le monde identique à son exister. Il constitue en ce sens une interprétation plénière du réel, ne nous apprenant rien de plus sur son objet que ce que nous en savons sans lui et se contentant d’en conserver les propriétés de complétude ontologique.
    7,90
  • psychanalyse-mosca-arme-nucleaire-interroge-psychanalyste.indd
    psychanalyse-mosca-arme-nucleaire-interroge-psychanalyste.indd

    L’arme nucléaire interroge le psychanalyste

    Tout en partageant sa réfl exion avec d’autres disciplines, la psychanalyse apporte une contribution spécifi que à l’exploration de l’esprit humain pour comprendre et faire face aux défi s et aux menaces du XXIe siècle. L’exemple du terrorisme nous permet aujourd’hui d’apporter un éclairage nouveau sur l’articulation entre violence individuelle et violence collective. Dans le cadre de l’analyse du concept de « pulsion de mort » élaboré par Freud, notre attention se concentrera sur la violence ultime que représente l’arme nucléaire, aventure à la fois humaine et technologique.
    10,00
  • L’Italian Theory existe-t-elle?

    Les études réunies dans ce volume constituent une contribution importante au débat qui a surgi ces derniers temps autour d’un certain nombre d’auteurs et de thèmes caractéristiques de la pensée politique italienne contemporaine. Italian Theory est, en effet, le nom qui a été donné à une galaxie à première vue assez hétérogène de penseurs italiens dans la tentative de souligner l’existence d’un fil rouge, d’un trait commun qui les réunirait.
    22,00
  • Nous femmes de Téhéran

    L’Iran est un pays en transition entre passé et présent, modernité et tradition, au carrefour de civilisations contiguës et indépendantes, entre Orient et Occident, une République… islamique, qui devrait être une démocratie… religieuse. Dans les faits, une oligarchie d’ayatollahs et de pasdarans. Au coeur de l’Iran, Téhéran, sa capitale avec ses différentes âmes, est une femme qui enchante ses interlocuteurs. Comme toutes les shéhérazades, elle susurre les mots justes.
    5,90
  • france-histoire-vaudoyer-ambrosie-pare-les-valois
    france-histoire-vaudoyer-ambrosie-pare-les-valois

    Ambroise Paré et les Valois

    Garçon barbier à Laval, Ambroise Paré, adolescent, faisait le poil, préparait des perruques, passait le fer, pansait des ulcères. Tour à tour, il devient apprenti chirurgien, maître barbier-chirurgien « pour cognition et curation des clouds, bosses, anthrax et charbons », enfin premier chirurgien, conseiller et valet de chambre du roi Henri II.
    5,90
  • L’individu dans le monde du vivant

    L’individu dans le monde du vivant se veut une synthèse philosophique de l’état de l’art de la question de l’individu et, surtout, du processus d’individuation dans le monde du vivant. Cet ouvrage s’appuie sur des références classiques (Gilbert Simondon, François Jacob, Henri Atlan, Georges Canguilhem) et récentes (Jean-Claude Ameisen, Lynn Margulis, Frans de Waal, Joan Roughgarden) pour montrer que la coopération et l’empathie sont des moteurs aussi puissants dans l’évolution du vivant que la compétition et le conflit.
    12,00
  • Qu’est-ce que l’occident?

    En remettant en cause les critères fixes couramment employés pour définir l’Occident, comme la géographie, la démocratie, le droit, la langue, la religion ou la « race », l’auteur en propose un dynamique : l’Occident désignerait la capacité psychologique de faire progresser les cadres de la connaissance et de les intégrer dans la société.
    12,00
  • Le plaisir et la contradiction

    La philosophie ne s’est guère montrée favorable au plaisir. Que tout plaisir soit un bien, ainsi que le prétend Epicure, apparaît difficilement soutenable. Aussi débouchons-nous sur une aporie : si le plaisir ne peut être pris pour guide, en lui se dévoile la fin ultime de toutes nos actions et de nos existences. Cette problématique apparaît pour nous, modernes, fondamentale.
    22,00
  • Quand le geste fait sens

    Ces dernières années, un vif débat s’est développé autour de la valeur esthétique du geste, envisagé dans son double aspect performatif (exécutif et poïétique) et communicatif. C’est dans ce contexte que s’inscrit ce livre, qui pose une question, à la fois simple et redoutable : par quoi un geste fait-il sens pour celui qui l’exécute (le performeur) comme pour celui qui l’interprète (le spectateur) ? L’intérêt des contributions rassemblées ici réside dans le fait qu’elles abordent directement cette question à partir d’une réflexion approfondie sur les arts performatifs, visuels, sonores et littéraires. L’interrogation se déploie à travers ces différents champs. Mais qu’il s’agisse de la danse, de la musique, de la peinture, de la philosophie ou de la littérature, c’est à chaque fois l’énigme « d’un sens qui affleure à même un mouvement ou d’un mouvement qui est signifiant par sa dynamique propre » qui est repensée et posée comme un nouveau défi.
    20,00
  • Violence et messianisme

    Pourquoi faut-il découvrir dans le champ de la philosophie un espace pour l’impossible venue de ce qui n’est pas encore là ? Traduite dans la problématique du messianisme, la question que pose ce livre est de savoir s’il existe un lien entre la violence (la guerre) et la venue du Messie (de la justice, de la démocratie, de l’ordre, de la paix). Dans cette perspective, combien de violence faut-il ? Et quelles figures de violence sont susceptibles d’y mener ? L’agir messianique est-il possible ? Est-il nécessaire d’agir violemment pour qu’une nouvelle époque advienne ? Il s’agit donc de chercher l’agir qui, d’urgence, mène à l’autre et en est pourtant l’attente.
    16,00
  • Brentano et les théories contemporaines de la conscience

    Depuis deux décennies, les travaux de Franz Brentano connaissent un important regain d’intérêt dans le champ de la philosophie contemporaine de l’esprit autour du fameux problème de la conscience phénoménale.
    24,00
  • L’alientité

    La question de l’identité est une question majeure des sciences sociales, et, en particulier, de la philosophie et de la sémiotique, mais ce qui est abordé dans ce livre est moins la question de l’identité proprement dite qu’une façon de la mettre à distance : au lieu de penser l’identité à partir du sujet qui en est porteur, nous souhaitons ici la poser à partir du regard de l’autre. Il s’agit d’abord d’une sémiotique de l’alientité, qui questionne les mots par lesquelles elle s’exprime et par lesquels elle est désignée.
    28,00
  • La sociologie des possibles

    Les deux études qui composent ce volume désignent le niveau du « possible » comme lieu principal de l’enquête sociologique. Elles constituent la structure d’un protocole de recherche à définir, modifier et corriger. Il s’agit donc de deux déclinaisons d’une posture de recherche qui déchiffre la trame matérielle des relations sociales, l’espace de mouvement effectif des corps, leurs formes d’association, friction et résistance, en termes de «possibilités sociales».
    7,90
  • L’Europe et le capitalisme

    L’Union Européenne telle que nous la connaissons aujourd’hui est trop souvent présentée comme la réalisation parfaite de l’idée d’une Europe des peuples et de la liberté. Cet essai renverse cette perspective. Triomphe d’un capitalisme désormais absolu, la création de l’Union Européenne a pu révoquer l’hégémonie du politique. C’est ainsi que pour rouvrir le futur, défendre les peuples et le travail, il faut partir d’une critique radicale de l’Europe de l’euro et de la finance.
    12,00
  • Une philosophie à l’epreuve de la paix

    Le volume rassemble des contributions aussi variées qu’audacieuses, pour certaines basées sur une expérience de l’histoire. Pour d’autres philosophiques, notamment centrées sur la pensée de Sari Nusseibeh, intellectuel palestinien mondialement connu par son engagement en faveur de la paix. Sa philosophie, à ce jour peu connue en France et peut-être une pensée des vaincus pour employer les vocables de Walter Benjamin, bouscule quelques lieux communs de la pensée occidentale
    25,00
  • Principes de la sémiotique du texte

    Campagnes publicitaires, émissions télévisuelles, plateformes de communication, interactions via web, stratégies de marketing, conversations, stations de métro, immeubles, villes, instants de la vie quotidienne, expériences politiques et univers scientifiques : nous exprimons dans chacun de ces milieux des textes que la sémiotique enseigne à interpréter.
    22,00
  • Esquisse d’une phénoménologie de l’irrationnel

    Réalisation théorique la plus achevée du groupe surréaliste de Belgrade, Esquisse d’une Phénoménologie de l’Irrationnel parut en langue serbe en 1931. L’ouvrage aurait dû également être publié en français, mais le projet n’aboutit pas : au fil des années, l’Esquisse devint ainsi un texte mythique. En couplant au surréalisme la psychanalyse et le marxisme, Popovic´ et Ristic´ dressent ici un sévère réquisitoire contre l’art classique et moderne et prônent le recours à la dialectique paranoïaque de Dalí pour combattre la morale normative bourgeoise.
    16,00
  • Actualité de Diderot

    À partir de sa conception unitaire de l’homme qui se reflète dans une conception unitaire du savoir, Diderot nous invite à sortir de tout dogmatisme théorique, de tout « spécialisme » caractérisant aujourd’hui le milieu des humanités. Mais aussi il provoque notre point le plus sensible : la réflexion sur notre identité, individuelle et collective, européenne.
    22,00
  • L’islam politique et les enjeux de l’interprétation

    L’islam est religion et État : cette confusion semble être à la base de tous les conflits actuels. Le retour du califat au cours du XXe siècle, avec la fondation de mouvements militants visant à établir le Coran comme Constitution des nations musulmanes, mine la sérénité européenne. Au lendemain des attentats terroristes de Paris (2015), les rues vides et la mobilisation des forces de l’ordre nous mettent devant la terrible réalité de la guerre. Les réactions politiques se multiplient en faveur de l’attaque militaire. Peut-on vaincre le terrorisme sans alimenter la réaction et la violence des extrémistes?
    22,00
  • Éternité et violence

    La méditation d’Emanuele Severino sur le problème de l’être de l’éternité de tout étant, rejoint, avec Parménide, les racines de la philosophie grecque et se développe en opposition au déploiement de la pensée de l’Occident, condamné à penser le devenir et le passage entre l’être et le rien – fondement de son nihilisme. Dans les essais que nous publions ici, le philosophe italien se confronte à plusieurs dimensions problématiques et aporétiques – le temps, le salut, la science, l’histoire et le langage – afin de démontrer que seule la compréhension d’une vérité non épistémique de l’éternité de tout étant peut rendre compte de la folie et de la violence inhérentes à tout discours prétendant penser la réalité du devenir.
    10,00
  • La voie de l’amour

    La voie de l’amour allie la déconstruction de notre logique traditionnelle avec la construction d’un nouvel horizon culturel. Le mot philosophie pouvait s’entendre comme « sagesse de l’amour » autant que comme « amour de la sagesse ». En favorisant ce deuxième choix, notre tradition a privilégié la relation sujet-objet au détriment de la relation entre sujets, en particulier entre sujets différents.
    10,00
  • De la fin

    Le philosophe Alain Badiou, en dialogue avec Giovanbattista Tusa, propose ici d’abandonner la thèse heideggérienne d’une unité destinale de la philosophie, sous le nom de métaphysique. Plutôt que d’affirmer qu’il n’y a pas de vérité, il s’agirait alors de reconstruire une relation entre les vérités et un absolu non transcendant. En menant une critique radicale de la doctrine de la finitude, qui nous rappelle que l’être humain est mortel et qui affirme le relativisme culturel et le caractère inachevé de tout accès au vrai, le philosophe entend ainsi montrer comment le concept d’infini serait la condition des vérités universelles.
    12,00
  • Merleau-Ponty aux frontières de l’invisible

    L’œuvre de Merleau-Ponty fait l’objet depuis quelques années d’un commentaire insistant et d’une exégèse érudite. C’est désormais à une philosophie classique qu’on a affaire : donc moins à un ensemble de textes passés que nous aurions à situer, dans un espace historique ou conceptuel, qu’à une pensée désormais directement interrogée sur ses pouvoirs d’élucidation et d’éclairement. Du coup la question est de savoir ce qu’une telle pensée peut nous apprendre sur les partages, aussi vieux que la philosophie même, du corps et de l’esprit, du sensible et de l’intelligible, de l’immanence et de la transcendance ou, selon les termes de Merleau-Ponty, du visible et de l’invisible.
    22,00
  • De l’entité à l’événement

    La Monadologie est au même temps une œuvre du philosophe allemand G.W. Leibniz (1646-1716), entitulée ainsi par un éditeur qui inventa le mot, et une théorie. Les essais réunis ici en concernent l’origine, l’histoire et l’enjeu philosophique.
    18,00
  • La monadologie de Leibniz

    La Monadologie est au même temps une œuvre du philosophe allemand G.W. Leibniz (1646-1716), entitulée ainsi par un éditeur qui inventa le mot, et une théorie. Les essais réunis ici en concernent l’origine, l’histoire et l’enjeu philosophique.
    14,00
  • Vermeer, Góngora, Spinoza

    Dans les tableaux de Vermeer, comme l’Art de la peinture, la Vue de Delft ou la Jeune fille avec la perle, et dans les Soledades de Góngora, on représente, dans l’intensité d’une vision qui est à la fois – et de façon inextricable – perception sensible et intelligence, raison et imagination, la dignité des choses en elles-mêmes.
    22,00
  • La mort et le songe

    Au-delà de l’opposition traditionnelle entre mort de soi et mort de l’autre, et à l’écart de la conception heideggérienne de la mort interrogée en profondeur, cet ouvrage de Jacques Garelli prospecte une autre alternative : celle de l’expérience de la mort comme amputation du champ trans-individuel de l’être-au-monde du survivant inextricablement mêlé à l’être-au-monde du disparu.
    16,00
  • Antigone et Platon

    La dissolution juridique du conflit tragique entre les justices est à l’origine politique de l’Occident. Mais la loi ne suffit pas à résoudre les tensions qui tourmentent la pólis. Platon s’efforcera de faire disparaître cette inquiétude en immaginant un citoyen vertueux par nature, directement en harmonie avec le bien de la communauté.
    10,00
  • Esthétiques de l’espace

    Les recherches comparatives sur les relations entre l’Occident et l’extrême-Orient se sont accélérées ces derniers temps, en particulier sous l’effet de la mondialisation, des évolutions de la géopolitique et de la montée en puissance des pays du sud-est asiatique. La réflexion sur l’esthétique a favorisé ces regards croisés entre deux histoires culturelles, deux civilisations. Alors que l’histoire et la pensée de la civilisation chinoise ont servi longtemps de référence pour illustrer l’altérité, l’étrangeté et la grande distance de l’Europe, l’esthétique a rapproché les deux traditions culturelles, ménageant même des voies de passage qui ont parfois fait penser qu’au-delà des mœurs, des langues, des modes de vie, l’Occident et l’Orient étaient parvenus, par le biais des arts, à partager une même expérience esthétique du monde.
    22,00
  • Faire monde

    Kant a pointé les antinomies auxquelles est condamnée toute cosmologie rationnelle. Si, selon lui, la question du monde devait rester à jamais insoluble, il est néanmoins revenu à la phénoménologie de la rouvrir à nouveaux frais en interrogeant ce que Husserl considérait comme « l’énigme des énigmes » : la relation intentionnelle entre la conscience et le monde. Après cette percée menant (en droit du moins) au-delà de la pensée du monde comme Grand Objet, notre tâche est aujourd’hui de thématiser plus avant le monde comme un « horizon ontologiquement premier » par rapport à toutes les déterminations objectives et subjectives qu’il rend possibles.
    16,00
  • Gaston Bachelard, poétique des images

    50 ans après sa disparition, l’œuvre de G. Bachelard reste une source d’inspiration tant pour les débats sur la rationalité scientifique que pour les interprétations de l’imagination poétique, les deux grands versants de l’esprit à qui il a consacré des études devenues des références au delà des frontières.
    22,00
  • Mythopies techno-politiques

    L’État-nation est aujourd’hui une épave du passé, un projet politique que le XXe siècle a usé et détruit. Il survit comme fragment d’une époque glorieuse, où les États européens dominaient de manière incontestée un monde dont ils étaient le centre gravitationnel naturel. Or, de nouvelles formes de pouvoir et d’organisation sociale émergent dans les plis de la globalisation et de la civilisation technologique, condamnant à l’extinction tout ce qui reste de la machine étatique moderne.
    14,00
  • La transcendance comme problème phénoménologique

    L’ambition de cet essai est de montrer que la transcendance constitue un problème de fond pour toute la tradition phénoménologique. Nous nous proposons de mettre en lumière la spécificité de ce concept en tant que « concept opératoire » qui agit dans tous les textes de Merleau-Ponty et Patočka, sans qu’il y fasse pourtant l’objet d’une réflexion spécifique, et qui joue un rôle décisif pour la question de l’apparaître.
    22,00
  • L’origine de la psychanalyse

    Ce livre de Guy-Félix Duportail explicite le sens et la valeur ontologique de la topologie lacanienne du nœud borroméen. Fonder la psychanalyse sur le seul versant mathématique de la topologie serait en effet une illusion. Si les évidences formelles des objets mathématiques sont riches en exactitude, elles restent cependant pauvres en phénoménalité.
    16,00
  • Merleau-Ponty et l’esthétique aujourd’hui

    À l’occasion de la célébration du cinquantenaire de la disparition de Merleau-Ponty, en 2011, a eu lieu à l’Université de Milan un colloque international bilingue, Merleau-Ponty e l’estetica oggi / Merleau-Ponty et l’esthétique aujourd’hui. Ce titre mentionnait « l’esthétique » dans son ambiguïté constitutive de philosophie du sentir, d’un côté, et de philosophie des arts de l’autre, une ambiguïté que Merleau-Ponty a toujours revendiquée et cultivée de manière féconde.
    30,00
  • Naître au monde

    L’œuvre de Dufrenne réalise le vœu de la phénoménologie, inaugurée par Husserl : penser la « corrélation intentionnelle » de l’homme et du monde, qui présuppose une « corrélation ontologique », inscrivant l’homme dans le monde entendu comme Nature archaïque.
    24,00
  • Gaston Bachelard, une épistémologie du sujet

    « Lecteur assidu de Bachelard, Carlo Vinti a également consacré une partie de ses œuvres de philosophe et d’épistémologue à des études sur la personne. Cette double préoccupation rend compte du texte novateur qu’il nous présente aujourd’hui. En effet, alors que certains interprètes de Bachelard ont, plus ou moins occulté la ré-flexion bachelardienne sur le sujet de la science, ou bien fait un contresens sur la notion de ‘‘sujet quelconque’’ en le rapprochant de l’antihumanisme cher à Deleuze et à Foucault, Carlo Vinti a le mérite, grâce à une analyse attentive et respectueuse des cheminements bachelardiens, d’offrir une interprétation très originale qui prend le contre-pied des idées reçues et qui voit dans l’œuvre du philosophe de Bar-sur-Aube une véritable phénoménologie de la subjectivité épistémique.» (extrait de la Préface de Maryvonne Perrot).
    18,00
  • Penser l’humain avec Maldiney

    La pensée de Henri Maldiney puise dans différents champs de la connaissance aussi diversifiés que la psychopathologie, la peinture, la poésie, la philosophie classique allemande, la phénoménologie, la pensée de l’existence ou encore la linguistique. Maldiney fonde ainsi non seulement une façon transdisciplinaire du philosopher, mais il déplace la question abstraite de l’humain vers la série d’épreuves qui le constituent et qui relèvent de champs théoriques distincts.
    18,00
  • L’être en forme

    Ce livre offre une interprétation du sens et de l’orientation du dernier projet philosophique de Maurice Merleau-Ponty. Il développe cette interprétation à partir de trois grandes questions : qu’est-ce qui produit le tournant d’une phénoménologie de la perception vers une ontologie du sensible, en quoi consiste cette ontologie et comment la comprendre.
    28,00
  • La phénoménologie, cette inconnue

    Ce livre entre en polémique avec le tournant cognitiviste ou mentaliste de la phénoménologie. Visant à montrer la radicalité de la phénoménologie, il en expose, dans un premier temps, les enjeux et les possibilités, pour montrer ensuite comment ses concepts-clés – la réduction, la variation, la constitution – témoignent d’une puissance heuristique qui déborde largement le cadre des opérations de conscience dans lequel on les a enfermés.
    10,00
  • L’imagination géopoïétique

    L’espace est un emboitement de structures et de significations qui vont de l’immédiat au médiat, du concret à l’abstrait, du simple au complexe. Comment saisir ces dimensions de spatialités, comment accompagner leur déploiement et leur reconnaissance ?
    10,00
  • Nouvelles Psychogéographies

    En inventant le terme de psychogéographie, Guy Debord institue une expérience de la ville qui devait aboutir à une « science » des états psychiques en relation avec l’environnement urbain. Le projet initial de la psychogéographie n’a pas résisté à la radicalité politique des situationnistes.
    22,00
  • En réalité : bergson au-delà de la durée

    On considère à juste titre Bergson comme le philosophe de la durée. Or, cette théorie a-t-elle été suffisamment exposée ? Ne trouve-t-on pas un autre domaine, outre la vie, où la caractérisation de la durée doive prendre tout son sens ? Pourquoi est-il question d’une durée dite « réelle » en rapport aux thèses de 1907 ?
    16,00
  • L’Art comme Histoire

    Les approches de la poétique de l’Histoire convergent sur le fait que l’écriture de l’historien ne saurait échapper à une mise en forme littéraire. Cet essai interroge les lignes de partage entre une « poétique de l’histoire », telle que développée par les historiens, et une « poétique de l’art », qui soit fictionnalise les documents et les archives et leur retire toute valeur testimoniale et véridique, soit fait ressortir ces derniers traits en vue de défendre des enjeux sociopolitiques.
    26,00
  • france-philosophie-societe-zarka-democratie-face-aux-enjeux-environnementaux-1
    france-philosophie-societe-zarka-democratie-face-aux-enjeux-environnementaux-1

    La démocratie face aux enjeux environnementaux

    Les sociétés démocratiques sont confrontées à l’émergence d’enjeux environnementaux décisifs qui concernent tant les modes de production, d’échange et de consommation que l’habitat, les transports, l’agriculture, l’industrie et même nos modes de vie. La prise en charge de ces enjeux ne saurait s’opérer simplement par des mesures ponctuelles ou locales.
    24,00
  • jouvence-manuale-arabo-2
    jouvence-manuale-arabo-2

    Tests préparatoires pour la certification de la langue arabe A2

    L’ouvrage propose, pour la première fois en Europe, un choix d’exercices préparatoires à la Certifi cation de la langue arabe standard, niveau A1. Le parcours de certifi cation est conforme aux critères et canons établis par la Communauté Européenne dans le cadre du CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les langues) et porte notamment sur l’apprentissage des compétences orales.
    15,00
  • jouvence-manuale-arabo
    jouvence-manuale-arabo

    Tests préparatoires pour la certification de la langue arabe A1

    L’ouvrage propose, pour la première fois en Europe, un choix d’exercices préparatoires à la Certifi cation de la langue arabe standard, niveau A1. Le parcours de certifi cation est conforme aux critères et canons établis par la Communauté Européenne dans le cadre du CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les langues) et porte notamment sur l’apprentissage des compétences orales.
    15,00
  • france-images-mediums-careri-historie-art-depuis-walter-benjamin
    france-images-mediums-careri-historie-art-depuis-walter-benjamin

    L’histoire de l’Art depuis Walter Benjamin

    Les textes ici réunis s’interrogent sur ce qui pourrait être une histoire de l’art depuis Walter Benjaminen mettant au travail les voies de recherche et de réflexion ouvertes par l’auteur des Passages. Certains articles éclairent quelques aspects cruciaux de la pensée benjaminienne en faisant apparaître son actualité. D’autres en éprouvent la valeur d’usage dans les domaines les plus divers, à partir des questions de temporalité, de matérialité et des constructions dialectiques auxquelles la pensée de Benjamin continue de nous engager.
    18,00
  • france-images-mediums-careri-hubert-damisch-arte-travail.indd
    france-images-mediums-careri-hubert-damisch-arte-travail.indd

    Hubert Damisch, l’art au travail

    L’ouvrage propose une réflexion sur l’actualité de la pensée de Hubert Damisch, connu pour avoir envisagé, dès les années 70, une rencontre féconde entre l’histoire de l’art, l’anthropologie et la psychanalyse, qui a fait éclater le cadre disciplinaire étroit et historiciste des études artistiques, attribuant aux œuvres une forme de « pensée ». Les auteurs nous offrent notamment un éclairage sur les articulations de ses travaux avec l’iconologie, la  philosophie, l’anthropologie, la sémiotique et la psychanalyse, en montrant les approches singulières que cette démarche a contribué à construire dans les domaines de l’histoire de l’art, mais aussi dans ceux de l’architecture et du cinéma.
    26,00
  • france-images-mediums-bodini-voir-selon-ecrans-penser-selon-ecra
    france-images-mediums-bodini-voir-selon-ecrans-penser-selon-ecra

    Voir selon les écrans, penser selon les écrans

    Il est désormais évident que, un peu plus d’un siècle après la naissance du cinéma, les écrans sont devenus les dispositifs à travers lesquels nous regardons le monde. Il est non moins évident que ce n’est pas que notre manière de voir – investissant par ailleurs celles de percevoir, d’imaginer, de désirer – qui se fait à l’intérieur de ce dispositif, mais, inséparable d’elle, notre manière de penser.
    14,00
  • france-images-mediums-slock-corps-machine.indd
    france-images-mediums-slock-corps-machine.indd

    Corps et machine

    Au milieu du siècle dernier, alors que l’image en mouvement s’est pleinement constituée comme forme culturelle et intellectuelle, la phénoménologie et l’esthétique du cinéma partagent le projet délicat d’une mise en suspens partielle du langage verbal. L’union des actes de vision et de pensée anime alors simultanément les écrits de Maurice Merleau-Ponty et de Jean Epstein, autour desquels de nouvelles pistes de réflexion se sont ouvertes ces dernières années.
    24,00
  • Louis XV : le roi, le malade

    Depuis que Lady Montagu avait fait connaître en Angleterre la variolisation préventive importée de la Turquie, cette pratique médicale avait gagné les pays d’Europe. Mais un nombre important de variolisés ne résistait pas à l’inoculation, qui ne fut donc pas expérimentée sur le souverain. Louis XV mourut de la variole. Ses médecins auraient-ils pu lui éviter une telle mort ? Si le souverain avait été préservé de cette maladie, l’histoire de la France et de l’Europe aurait-elle été différente ?
    5,90
  • Louis XIV et la faculté

    Louis XIV vantait une santé parfaite, seulement, il mangeait souvent plus qu’il ne pouvait digérer. Doté d’une grande vigueur physique, ses médecins le soumirent aux traitements les plus absurdes. On y voit le petit roi, âgé de neuf ans, échapper à la petite vérole, puis quelques années plus tard, adolescent et fort beau, fixer un gonocoque sur sa muqueuse urétrale… Les luttes sournoises entre confrères d’Hippocrate auxquelles nous assistons ici rappellent l’état actuel de nos moeurs...
    5,90
  • La quête de l’Afrique dans le candomblé

    L’Afrique, terre mythique et référence de légitimation, fait l’objet d’une réappropriation constante incarnée à tour de rôle par les maisons de culte bahianaises, considérées comme les seules dépositaires de la tradition au Brésil. Cette étude propose une interprétation originale du champ religieux afro-brésilien révélant l’existence d’un continuum qui, de l’umbanda au candomblé nagô, fait ressortir le jeu complexe des adaptations rituelles et politiques au sein du mouvement de réafricanisation.
    28,00