La géophilosophie de Gilles Deleuze

La géophilosophie de Gilles Deleuze

Entre esthétiques et politiques

16,00

Retrouver les racines géographiques de la philosophie pour l’arracher aux abstractions de son histoire. C’est cette exigence qui a conduit Deleuze et Guattari à thématiser la notion de « géophilosophie », qui nous invite à repenser les rapports entre les versants esthétique et politique de la philosophie, entre le lien sensible de nos corps à leurs territoires et la construction de l’espace du vivre-ensemble.

Version numérique également disponible sur la boutique eBook

UGS : 9788857510538 Catégorie :
000

Retrouver les racines géographiques de la philosophie pour l’arracher aux abstractions de son histoire. C’est cette exigence qui a conduit Deleuze et Guattari à thématiser la notion de « géophilosophie », qui nous invite à repenser les rapports entre les versants esthétique et politique de la philosophie, entre le lien sensible de nos corps à leurs territoires et la construction de l’espace du vivre-ensemble. C’est dans cet esprit que la réflexion collective recueillie dans le présent ouvrage aborde la notion de « géophilosophie », ses avals et ses amonts dans la pensée deleuzienne. Est ainsi soulignée l’actualité de cette notion, en même temps qu’hommage est rendu, pour la première fois, aux années d’enseignement de Deleuze à Lyon.

Mauro Carbone, professeur à l’Université Jean-Moulin Lyon-3, a récemment fait paraître La chair des images : Merleau-Ponty entre peinture et cinéma, Paris, Vrin, 2011.

Paride Broggi est doctorant en cotutelle à l’Université Jean-Moulin Lyon-3 et à l’Université d’État de Milan. Ses recherches sont consacrées à la dimension politique des images et à la théorie de l’État postmoderne, en particulier dans l’œuvre de Gilles Deleuze et de Jean-Franžois Lyotard.

Laura Turarbek est doctorante en philosophie à l’Université Jean-Moulin Lyon-3.

Information complémentaire

ISBN

9788857510538

Date de parution

2012

Pages

194

Direction

sous la direction de Mauro Carbone, Paride Broggi et Laura Turarbek