L’amitié

12,00

Forme de connaissance la plus accomplie, l’amitié occupe une place d’exception dans l’oeuvre et la pensée de Pavel A. Florensky, l’un des plus grands penseurs russes du XXe siècle. Se déployant dans l’action, elle se nourrit de la foi absolue en Dieu et serait l’émanation directe, sur terre, de la puissance divine.

Version numérique également disponible sur la boutique eBook

UGS : 9788869761003 Catégorie :
000

Forme de connaissance la plus accomplie, l’amitié occupe une place d’exception dans l’oeuvre et la pensée de Pavel A. Florensky, l’un des plus grands penseurs russes du XXe siècle. Se déployant dans l’action, elle se nourrit de la foi absolue en Dieu et serait l’émanation directe, sur terre, de la puissance divine.
Figurant parmi les lettres publiées en 1914 dans le traité La Colonne et le fondement de la vérité, somme de la culture et de la pensée religieuse russes, cet écrit de Pavel Florensky s’adresse ici, sous forme épistolaire, à Sergej S. Troickij, mort dans des circonstances tragiques quelques années auparavant. D’un lyrisme inégalé, ce texte est le fragment d’un dialogue ininterrompu avec l’ami de toujours.

Pavel Alexandrovitch Florensky (Evlach, 1882 – Léningrad, 1937) est un philosophe, théologien, mathématicien et inventeur russe, parmi les penseurs les plus importants et originaux du XXe siècle. Son oeuvre protéiforme aborde les domaines les plus divers. Ordonné prêtre de l’Église orthodoxe en 1911, il fut déporté en Sibérie par le régime soviétique et fusillé en 1937.

Information complémentaire

ISBN

9788869761003

Date de parution

2018

Pages

158

Préface

Roberto Revello