Liberté immanente et déterminisme du Temps

Liberté immanente et déterminisme du Temps

15,00

Il est certes banal de proclamer que l’humain ouvre à, témoigne de, constructions philosophiques nouvelles, à savoir cette construction qui englobe, on l’oublie souvent, l’organique et l’inorganique sous le terme de «vivant» et qui, surtout, implique une réflexion anti religieuse et non pas, comme on aime à le répéter, une pensée qui ignore le religieux, qui implique donc la construction du « vivant» comme une grande antithèse du Christianisme.

Version numérique également disponible sur la boutique eBook

UGS : 9788869761379 Catégorie :
000

Il est certes banal de proclamer que l’humain ouvre à, témoigne de, constructions philosophiques nouvelles, à savoir cette construction qui englobe, on l’oublie souvent, l’organique et l’inorganique sous le terme de «vivant» et qui, surtout, implique une réflexion anti religieuse et non pas, comme on aime à le répéter, une pensée qui ignore le religieux, qui implique donc la construction du « vivant» comme une grande antithèse du Christianisme.

Patrick Nerhot, professeur de philosophie du droit à l’Université de Turin, a écrit de nombreux ouvrages dont, en langue française : La métaphore du passage, L’Harmattan, 2008; La question de la technique, L’Harmattan, 2012 ; La coutume le droit muet, Giappichelli, 2012; La métaphysique de la présence de l’absence, Mimésis, 2014.

Information complémentaire

ISBN

9788869761379

Date de parution

2018

Pages

156