Livres

Filtres

Montrant 49-72 of 170 produits

Voir 24/48/Tous

Please add widgets to the WooCommerce Filters widget area in Appearance > Widgets

49-72 of 170 products

  • La Gnose et l’esprit de l’Antiquité tardive

    Auteur du célèbre Principe Responsabilité, Jonas a consacré ses premiers travaux philosophiques à la gnose de l’Antiquité tardive. L’« Introduction à l’histoire et à la méthodologie de la recherche » ouvrant La Gnose et l’esprit de l’Antiquité tardive (1934), ici traduite, expose les présupposés philosophiques de la réflexion de Hans Jonas sur le gnosticisme.
    24,00
  • Du moi à l’authenticité

    On connaît de Charles Larmore (1950), philosophe moral américain contemporain, ses célèbres objections à John Rawls, mais peu de travaux se concentrent sur sa philosophie : son réalisme moral, sa réhabilitation partielle de l’idéal d’authenticité, sa version du libéralisme politique ou encore sa théorie normativiste du moi.
    17,00
  • Destins de la noblesse bordelaise (1770-1830) Vol. I

    La noblesse bordelaise apparaissait forte de plus de 800 familles en 1789 et globalement assez récente car souvent issue des intérêts commerciaux. Elle était dominée par les magistrats du Parlement et très riche car adossée à une puissante propriété viticole qui, grâce aux propriétaires nobles, avait effectué au XVIIIe siècle la mutation de la qualité. Très fortunés, à la veille de la révolution, les nobles bordelais furent particulièrement frappés par la Terreur, dans leur vie comme dans leurs biens.
    35,00
  • Destins de la noblesse bordelaise (1770-1830) Vol. II

    La noblesse bordelaise apparaissait forte de plus de 800 familles en 1789 et globalement assez récente car souvent issue des intérêts commerciaux. Elle était dominée par les magistrats du Parlement et très riche car adossée à une puissante propriété viticole qui, grâce aux propriétaires nobles, avait effectué au XVIIIe siècle la mutation de la qualité. Très fortunés, à la veille de la révolution, les nobles bordelais furent particulièrement frappés par la Terreur, dans leur vie comme dans leurs biens.
    35,00
  • Apologie du père

    De nombreux lieux communs, chargés d’implications psychologiques et politiques, circulent autour de la figure du père. De Sophocle à Freud, la littérature nous propose une image de malaise grandissant renvoyant à l’absence du père et à la toute-puissance de la mère. Si la symbolique change au fil du temps, la nature « maternelle » du pouvoir comme domination perdure, y compris dans nos sociétés contemporaines qui reproduisent la relation fusionnelle et destructrice mère-fils.
    18,00
  • Les néoconservateurs à la française

    Depuis trente ans en France, des néoconservateurs s’en prennent à toute radicalité philosophique et à tout esprit de révolution sociale. Au titre d’une démocratie apaisée, ils rejettent toute tentative de modifier l’ordre existant, pourtant douloureux pour le plus grand nombre ; s’inspirant des penseurs en leur temps contre-révolutionnaires, ils veulent mettre un point final à une Révolution française encore pourvoyeuse de messages politiques.
    14,00
  • Théorie de la nation

    On nous a annoncé le passage au post-national ou au supranational. Comme si la nation était un lien d’appartenance dépassé, un symbole archaïque renvoyant à un imaginaire du sang, du sol, de l’ADN, ou encore une catégorie obsolète de la modernité se référant à un improbable « vouloir vivre ensemble ». À l’opposé, certains aujourd’hui prônent le retour à une communauté nationale fondée sur une identité culturelle qui devrait être homogène et enracinée.
    12,00
  • Jeunesses à l’abandon

    Le « couple » franco-allemand a très longtemps été abordé sous l’angle économique ou militaire et plus rarement culturel, pourtant essentiel à l’apparition d’« une véritable solidarité de fait » entre les peuples. La culture est tout naturellement présente dans l’audiovisuel, dont la chaîne culturelle franco-allemande constitue sans doute le meilleur exemple. Le dialogue interculturel entre les États membres, qui constitue l’une des composantes essentielles de la réalité européenne, n’est-il pas l’un des principaux objectifs poursuivis par cette chaîne ?
    14,00
  • Arte, une réussite franco-allemande

    Le « couple » franco-allemand a très longtemps été abordé sous l’angle économique ou militaire et plus rarement culturel, pourtant essentiel à l’apparition d’« une véritable solidarité de fait » entre les peuples. La culture est tout naturellement présente dans l’audiovisuel, dont la chaîne culturelle franco-allemande constitue sans doute le meilleur exemple. Le dialogue interculturel entre les États membres, qui constitue l’une des composantes essentielles de la réalité européenne, n’est-il pas l’un des principaux objectifs poursuivis par cette chaîne ?
    22,00
  • La crise morale de la France et des Français

    La France traverse une grave crise, une crise profonde même. Max Gallo parle de « crise nationale de longue durée ». Pourtant, chez cet historien comme chez la plupart des observateurs, la qualification de la crise demeure imprécise, incertaine. Gallo ne parle en tout cas pas de crise morale, tout au plus de crise des valeurs. Et pourtant n’est-ce pas d’elle qu’il s’agit d’abord dans ce pays ?
    14,00
  • Le cinéma est un songe

    La naissance et la diffusion des nouvelles images – photographie, cinéma, télévisionet oeuvres audiovisuelles – ont entraîné une importante révolution épistémologique : elles ont conduit l’homme contemporain à adopter une attitude confiante non seulement envers l’image, mais aussi le réel. Le savoir moderne qui a fait exploser les certitudes de l’homme en des centaines de vérités relatives a été évincé. Le double parfait du réel offert par les nouveaux médias a silencieusement supprimé le doute sur la fidèle restitution de la réalité en images et, par conséquent, sur les manifestations du monde externe. C’est ainsi que s’est suivie une attitude prête à accueillir la vérité supposée des apparences, offertes par les images et par les phénomènes du réel, qui fait en sorte que la potentialité des nouvelles images conduise le spectateur à vivre une tromperie extatique, se réalisant à la fois dans le milieu de la communication et celui artistique.
    9,70
  • Habiter le seuil

    Ce livre s’adresse à tous ceux qui sont entrés dans une salle de cinéma au moins une fois dans leur vie, mais aussi à ceux qui s’intéressent à la philosophie. À ces esprits qui se posent depuis toujours des questions obsessionnelles sans réponse définitive. Quel désir nous incite à acheter un billet pour assister à la projection du dernier film à l’affiche ? Le fait est que le cinéma représente une modalité de l’expérience tout à fait exceptionnelle, « unique », semblable à celle que la philosophie définit comme une expérience de vérité.
    20,00
  • Fascistes du troisième millénaire

    Fascistes du troisième millénaire : c’est ainsi que les militants de CasaPound, mouvement italien néofasciste né à Rome en 2003, aiment se faire appeler. Plus de 70 ans après la Libération, le fascisme n’est plus un lointain souvenir nostalgique en Italie. Depuis peu, CasaPound a gagné le pari de sa dédiabolisation et a fait son entrée dans le spectre des partis dont la « démocraticité » n’est pas remise en question.
    15,00
  • Croisement d’écritures France-Italie

    Après des nombreuses années consacrées à l’enseignement, après tous ces textes, ces multiples images, ces innombrables voix qu’il nous a révélés, nous saluons Jean-Paul Manganaro par un voyage au coeur de son univers intellectuel. Traducteur inlassable, commentateur inspiré, essayiste dont la pensée fuit les cadres conventionnels, il a dessiné les contours d’un nouveau baroque qui suit un chemin jalonné de noms aussi variés que Carlo Emilio Gadda, Italo Calvino ou Totò, en passant par Antonin Artaud, Carmelo Bene, Federico Fellini, Spiro Scimone, François Tanguy, Maguy Marin ou Lina Prosa, pour n’en citer que quelques-uns.
    22,00
  • La République insoumise

    Le dernier roman de Michel Houellebecq représente une fraternité chrétienne et une fraternité républicaine si épuisées que la France n’aurait plus qu’à passer sous le joug de l’islam sans même subir le Djihad. Pour l’esprit républicain français, cette fiction politique est une provocation à faire un bilan de santé. Ce livre relève du genre de l’amplification, une amplification critique des thèmes développés dans Soumission.
    20,00
  • Que veut une mère?

    Que veut une mère ? En toile de fond, l’écho d’une question plus célèbre retentit. Une question soulevée par le père de la psychanalyse Sigmund Freud : que veut une femme ? Laissée sans réponse, cette question vire à l’énigme, l’énigme par excellence. Rejetée par nos sociétés, la sexualité se retrouve exclue du cadre parental. Cependant, le désir de la femme et celui de la mère sont indissolublement liés.
    22,00
  • Le déclin du Monde Antique

    Le Bas-Empire, ou antiquité tardive, est une période qui a toujours suscité un vif intérêt chez les historiens et les passionnés d’Histoire. Ce livre rélève tous les signes du déclin de la Ville éternelle : contraction démographique, stagnation économique, guerres civiles ou pressions exercées par les Barbares aux frontières. Jones nous propose une analyse éclairée de l’un des phénomènes les plus fascinants et complexes de l’Histoire.
    26,00
  • La religion des Cathares

    Hans Söderberg pose sur les Cathares, et sur l’énigme de leurs origines, un regard neuf qui fut salué par deux grands spécialistes des sciences des religions comme Henry Corbin et Henri-Charles Puech. Qui étaient donc ces grands hérétiques ? Les descendants européens des Manichéens ? Les héritiers des Bogomiles et des Pauliciens ? Les adeptes d’une secte religieuse qui vit le jour dans le sud-ouest de la France ?
    28,00
  • L’empire mouvant

    Empereur intelligent et éclairé, Gengis Khan fut aussi un guerrier tant rusé qu’invincible et un génial conquérant. Ses faits et gestes constituent une épopée qui mêle intimement légende et réalité. Voici donc l’histoire de ce jeune nomade mongol qui sut rassembler les tribus éparpillées dans les steppes d’Asie, transformer des bergers et des chasseurs en terribles guerriers pour fonder un empire qui s’étendait de l’océan Pacifique à la Méditerranée et de la Sibérie à l’Himalaya.
    24,00
  • Les origines de l’alchimie

    Tout ce que l’on écrit aujourd’hui sur l’alchimie est redevable à l’immense travail critique de Marcellin Berthelot. Berthelot s’appuie sur des documents inédits désormais perdus d’origine grecque, syriaque ou arabe et nous propose une lecture de cette « science » en tant que sorte de « protochimie ». Un ouvrage hors du temps, un grand classique de l’histoire de la science, ou de la folie des hommes la plus fascinante.
    30,00
  • Le monde byzantin

    Le monde byzantin (1947-51) de Louis Bréhier, historien français spécialiste de l’Empire byzantin, est de nouveau disponible. Avec une plume claire et transparente, l’auteur retrace l’histoire de l’Empire romain d’Orient, de sa constitution jusqu’aux événements qui en provoquèrent la chute en 1453, lorsque, commandés par Mehmed II, les Ottomans prirent Constantinople.
    28,00
  • Le monde byzantin

    Le monde byzantin (1947-51) de Louis Bréhier, historien français spécialiste de l’Empire byzantin, est de nouveau disponible. Avec une plume claire et transparente, l’auteur retrace l’histoire de l’Empire romain d’Orient, de sa constitution jusqu’aux événements qui en provoquèrent la chute en 1453, lorsque, commandés par Mehmed II, les Ottomans prirent Constantinople.
    28,00
  • Le monde byzantin

    Le monde byzantin (1947-51) de Louis Bréhier, historien français spécialiste de l’Empire byzantin, est de nouveau disponible. Avec une plume claire et transparente, l’auteur retrace l’histoire de l’Empire romain d’Orient, de sa constitution jusqu’aux événements qui en provoquèrent la chute en 1453, lorsque, commandés par Mehmed II, les Ottomans prirent Constantinople.
    28,00
  • Armée et religion

    L’ouvrage examine le comportement religieux de la légion romaine en Afrique sous l’Empire romain. L’étude approfondie des cultes propres à la communauté militaire d’Afrique – qui la distinguent des autres communautés de l’Empire romain – fait apparaître la relation avec le divin dans le camp romain, organisme commun aux dieux et aux hommes, sous un jour nouveau.
    16,00